ChocoClic, Tout sur le chocolat !

Comment choisir son MOULE à CHOCOLAT 🍫



Bien choisir son moule Ă  chocolat pour vos recettes



Dans cette vidéo, je vais vous montrer directement sur un tableau comment choisir en fait un moule, un chocolat pour faire le moulage, donc un moule en plastique que vous pouvez trouver dans l’alimentaire. Ce qui est très important lorsque vous prenez un moule, je prends un exemple souvent simple, on ne peut pas par exemple dans la sélection de moules, on ne peut pas prendre… C’est une bouteille par exemple. Je ne suis pas le meilleur en dessin, mais on va dire… Je ne suis pas du tout bon en dessin, mais ce n’est pas grave. Cela montrera vraiment l’exemple typique. Vous voyez tout simplement que si vous garnissez en fait de chocolat vraiment tout autour, maintenant, vous faites comment pour la démouler ? Cela va vous poser souci pour le démoulage. Grosso modo, tout va se casser à l’intérieur, vous ne pourrez pas le démouler.

A contrario, par exemple, vous avez un moule de ce type-là, tout est droit à l’intérieur, il peut être bien sûr, mais il n’y a rien qui pose souci au démoulage. Quand vous allez mettre le chocolat là, vous dosez l’épaisseur, il ne va rien avoir qui va freiner le démoulage, directement. Il n’y a aucun élément qui va vous freiner. Je vais vous montrer un autre exemple dans le même esprit : par exemple, vous avez un moulage, dessert, une demi-sphère qui a une petite forme très légère, qu’elle soit de ce sens-là ou de l’autre sens, vous ne pourrez pas non plus le démouler, parce que vous allez mettre le chocolat sur votre moule, bien ébarbé, propre, cela va poser souci au démoulage, parce que c’est à l’intérieur. Là, identique. Il y a une petite pointe à l’extérieur, donc vous aurez du mal à le démouler même si votre chocolat est bien rétracté. Là, même avec un chocolat bien rétracté, on ne pourrait pas non plus le démouler. Donc, cela est vraiment une coupe transversale. Ce qui vous permet de comprendre en fait pourquoi et comment vous pouvez choisir un moule au niveau du démoulage. Ces détails-là, on ne les voit pas toujours. Là, je les ai grossis, mais des fois, cela peut être juste une petite vague par exemple, sur un moulage. Juste une petite vague, toute simple, mais cela va vous poser souci au démoulage.

Par contre, si vous avez des moules en silicone, là, toute cette partie-là, il n’y a pas de souci. Vous pourrez le démouler très facilement. Par contre, si ce sont des moules rigides ou même souples, cela sera beaucoup plus difficile pour le démouler.

Je vais vous montrer un exemple directement. Vous voyez, là, tout est droit. Pareil pour le fond, donc il n’y a pas d’anicroche. Là, on voit des petits éléments qui pourraient éventuellement, je mets mon doigt pour que cela soit plus visible, qui pourrait poser souci au démoulage. Là, regardez bien comment ils sont. En fait, ce sont des petites tiges. Je vais le dessiner pour que ce soit plus simple. De cette coupe-là, c’est très droit. Cela est une vue de haut. L’autre coupe, de dessus, je ne sais pas si on le voit très bien, mais de dessus, cela fait vraiment un petit carré. Cela peut être limite pour le démoulage. J’ai testé. Il peut y en avoir quelques-uns qui ont du mal à de démouler et c’est très délicat. Vous ne pouvez pas pour le démouler. Vous êtes obligé de le prendre comme cela. Donc, il doit être bien rétracté pour pouvoir le sortir au fur et à mesure, donc c’est une préparation beaucoup plus délicate à démouler.

Je vais vous montrer aussi, celui-ci, c’est possible, mais certain, c’est un peu plus difficile. Je vais vous montrer un autre moule. Par exemple, un moule de ce type-là. Avec cela, vous n’aurez pas de souci, parce que tout est droit au niveau de l’élément. Il n’y a pas d’angles qui sont convexes. Si par exemple, vous avez un moule comme cela, vous vous doutez bien que cette partie-là, vous ne pourrez pas la sortir ici. Je grossis vraiment le trait, mais cela peut être tout simplement des fois, très léger. En fait, vous vous rendez compte que cela pose souci. Là, on pourrait dire qu’il y a des angles ici, qui peuvent poser souci au niveau du démoulage, donc vérifier bien si par exemple, l’angle est à l’intérieur ou à l’extérieur. Donc, ce qui permettrait éventuellement de pouvoir facilement le démouler ou pas.

Donc, ce sont des points de détails qui peuvent avoir leur importance pour le choix du moule. Il existe énormément, mais la difficulté, souvent, on prend un moule, on se dit : « super ! C’est bon. Cela passe. En fait, au démoulage, on se rend compte que cela ne passe pas et cela pose vraiment souci et on perd beaucoup de temps pour faire toute cette opération.

Je vais vous montrer un moule. On a vu dans les vidéos de la formation, vous avez vu, donc c’est un moule que je vous montre comment faire. Là, c’est la même chose. On pourrait dire qu’il y a plein de formes et tout. Oui, tout à fait. Mais au démoulage, on voit bien qu’il n’y a rien qui pose souci. Ce sont des grandes surfaces. Ce n’est pas plein de petites surfaces, donc plus délicates. Il n’y a pas d’endroit qui peut gêner le démoulage. C’est vraiment assez souple, assez flagrant.

Pour vous montrer vraiment cette partie, ce moule-là, c’est vraiment grand, assez souple, donc on fait attention à toutes les petites bordures qui pourraient éventuellement poser problème pour le démoulage.

Je répète : si par exemple, la forme est… vous soyez, là, par exemple, il y a des bulles, mais si ces bulles-là, elles sont comme cela, cela ne va pas le faire. Par contre, là, la bulle est tout simplement… il y a la bulle, mais elle n’est pas coupée, en fait. Elle est vraiment ici, dans le même temps. Donc, elle est plus profonde, elle est renforcée, elle est juste après le bord. La bulle, elle est avant le bord. Le bord, il est après. Cela ne pose pas de souci. Vous voyez, le bord est ici. La bulle est à l’intérieure, donc elle n’est pas en dessous, elle n’est pas ici. Si elle serait ici, on ne pourra pas la démouler le moulage que l’on aurait fait. C’est un des exemples.

Je vais vous montrer un autre. Là, je vous montre un cône que vous trouvez dans la formation. Là, c’est très simple. On a coulé le chocolat dedans. Tout est conique. Donc, c’est plus facile à démouler ensuite au niveau de ce type de moulage. S’il aurait fallu démouler de ce côté-là, cela aurait été un peu plus compliqué évidemment. Par exemple, si vous prenez un couvercle, vérifiez bien au niveau du couvercle, ce que vous pouvez faire ou pas. Là par exemple, celui-ci, on peut faire le dessus, parce qu’il n’y a pas d’angle qui rentre. Donc on pourra facilement le démouler. Par contre, de l’autre côté, nous avons beaucoup d’angles qui sont vraiment comme cela. Là, on a le couvercle qui est comme cela. Donc, évidemment, quand vous allez mouler le chocolat ici, cela va poser souci au démoulage, parce que là et là, c’est carrément rentré, donc si vous voulez, cassez le moule. C’est un risque à prendre. Vous allez casser, bien évidemment, le moulage. Donc cela, c’est pour des méthodes pour que ce soit plus rapide pour votre utilisation.

Un exemple de moulage que l’on a vu au niveau de la formation : c’est du papier un peu cartonné, donc assez solide. Ce n’est pas très léger, il est assez épais, on voit bien d’ailleurs. Vous pouvez dire que là, il y a plein d’angles. Cela risque difficilement de se démouler. Oui, si cela a été un moule très dur. Attention ! Je veux dire non, parce que si c’est bien fait au niveau des angles, c’est assez facile à démouler et d’autant plus, avec ce type de moule. En fait, une fois que le chocolat s’est rétracté et est solide, vous voyez bien, je peux facilement le démouler assez délicatement, mais en tout cas, je peux déformer pour pouvoir le démouler facilement. Ce qui n’est pas toujours le cas de moule en plastique. Cela va donner un petit peu l’état d’esprit de comment choisir votre moule à chocolat. Hormis bien sûr les moules professionnels, les moules que vous pouvez acheter au niveau du chocolat. Là, cela va vous permettre de vraiment vous en rendre compte du choix et bien évidemment, de cette leçon avec les éléments qui peuvent être à votre désavantage au niveau du démoulage. Vous voyez, même si c’est de cette façon-là, là vous allez mettre votre chocolat, c’est toujours pareil. Les vagues vont vous poser souci. Au niveau du démoulage. Donc, faites très attention au niveau du moule que vous allez prendre, parce que des fois, cela peut être un piège : il peut y avoir juste un petit signe vraiment très léger et comme votre moule est assez costaud, c’est difficile à manier, vous ne pourrez pas facilement enlever votre moule à chocolat.

Vous voyez, on a un fond. C’était une barquette de steak haché, qui a été nettoyé, donc vraiment alimentaire, en contact alimentaire. Là, c’est beaucoup de stries au niveau du moule. Vous pouvez utiliser par exemple celui-ci. Il n’y a pas d’angle qui pose souci à l’entrée, pour la sortie du chocolat. Tout est fait donc justement pour cela. Donc on peut voir en dessous. Mais ce qui est intéressant, c’est que déjà, cela vous fait une forme différente. Cela va peut-être plus vous servir de support ou de tablette de chocolat, pour réaliser. Donc, vous voyez, c’est quelque chose qui se démoulera assez facilement malgré les motifs qui sont un peu plus complexes. Ce sont des points analysés. On va sortir tout simplement du haut vers le bas. Les côtés, en fait, il n’y a pas de souci là-dessus. Surtout, si vous faites une tablette, vous allez mettre dans le fond, mais là, il n’y a rien qui bloque pour le démouler. Cela ne pose pas de souci.

C’est vraiment dans les gros moulages où les moulages qui peuvent être importants au niveau du démoulage, quand vous faites, genre une coque de chocolat. Pareil pour celui-ci par exemple. Vous voyez, on pourrait se dire, il faut faire attention, là, il y a une petite forme. Cela pourrait être à se méfier au niveau de l’angle. Vous voyez, le lai testé. Donc, il fonctionne. Mais si vous appuyez, vous allez le déformer et au démoulage, la déformation va se voir et vous ne pourrez pas le démouler. Donc là, vous voyez, le moulage est évasif, donc là, c’est beaucoup franc. On voit qu’il y a une petite corde qui se détache, mais à l’extérieur, c’est toujours en évasif. Il n’y a pas d’angle qui pose souci au niveau de la sortie du chocolat. Donc, c’est quelque chose qui se démoulera facilement.

Voilà pour les exemples. Cela va vous permettre de vraiment avoir une vue globale quels sont les points à faire attention au niveau du détail. Vous avez ce petit sigle-là, on le voit peut-être plus ici, vous voyez le fond « contact alimentaire ». Cela vous permet vraiment d’avancer et de visualiser ce que vous pouvez utiliser. En général, si vous avez des moules ou vous avez pris des produits alimentaires, qui sont au contact alimentaire : des desserts, de la charcuterie, tout ce qui est gâteau, etc., ce qui veut dire évidemment qu’ils sont traités. C'est-à-dire qu’ils sont fabriqués spécifiquement pour l’alimentaire. Moi, je vous invite à les utiliser une, deux, trois fois grand maximum, parce que déjà, cela va vite s’user, puis c’est suffisant pour utiliser sur ce type de matière, parce que ce n’est pas vraiment… ils ne sont pas faits pour cela à la base.

En tout cas, vous pouvez, au fur et à mesure, garder les différents exemples que vous avez accumulés. Ce qui permettra plus facilement de faire des grandes quantités d’un seul coup ou tout simplement, des décors. Vous avez une idée de décor, vous avez envie de la réaliser et vous allez le faire tout simplement avec ce que vous aurez eu au niveau des différents moulages.
Voilà pour cette vidéo. Je vous retrouve sur des prochaines vidéos. Je vous dis à très vite.

Comment choisir son MOULE à CHOCOLAT©ChocoClic.com
Comment choisir son MOULE à CHOCOLAT©ChocoClic.com

ChocoClic












Recettes de base | Boissons | Pâtisseries et desserts | Recettes de Fêtes | Cours et Ateliers Chocolat





Recevez Gratuitement
les news du magazine
en vous inscrivant :








Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.



ChocoClic existe aussi en version anglophone