ChocoClic, Tout sur le chocolat !

Un chocolat résistant à la chaleur développé par Mars



Mars, Inc. a fabriqué un chocolat emballé résistant à la chaleur et qui préserve le goût, la sensation en bouche et la forme pendant le transport et la manipulation dans les climats chauds.



Un chocolat résistant à la chaleur, mais qui conserve ces attributs clés

chocolat résistant à la chaleur
chocolat résistant à la chaleur
Tous les consommateurs veulent une délicieuse confiserie au chocolat qui fond rapidement dans la bouche. Cependant, dans les climats plus chauds, où la température ambiante peut se situer bien au-dessus de 30 °C, le chocolat risque de perdre le goût, la structure ou la forme souhaités avant d’atteindre le consommateur.

Le géant de la confiserie Mars, Inc. a donc inventé un produit qui offre « l’expérience organoleptique souhaitée » tout en conservant sensiblement sa forme ou sa structure pendant le transport, le stockage ou toute autre manipulation, même à des températures élevées.
Plus précisément, le procédé concerne une composition de chocolat emballée comprenant un polyol ou un substitut de sucre avec un point d’ébullition d’au moins 105 °C. Ainsi, le chocolat présente une résistance à la chaleur améliorée et est composé d’au moins un autre « composant structurant thermique », fait avec un sucre simple, comme le dextrose, le glucose, le fructose ou le galactose.

Ce n’est pas tout, la résistance à la chaleur de ses compositions de chocolat est améliorée par un emballage dans un récipient multicouche. Ce conteneur multicouche comprend une couche intérieure, elle-même constituée d’une feuille mince et recouverte d’une couche fibreuse grasse. Cette couche fibreuse, en papier parchemin, est en contact avec la composition chocolatée.
L’emballage peut également inclure des éléments esthétiques, tels que des fossettes, des cordons, des ondulations, des nœuds.

Atteindre le profil de fusion souhaité

« Une grande partie de cette expérience est liée à la capacité de fondre rapidement et complètement pour offrir au consommateur une expérience alimentaire lubrifiante et agréable. Souvent, les fabricants comptent sur le beurre de cacao en quantités différentes pour aider à fournir ce profil de fusion pour le consommateur. Le point de fusion du beurre de cacao se situe autour de 37°C, de sorte que, comme le confiseur l’a décrit, l’ingrédient fournit le profil de fusion souhaitable lors de l’ingestion et est une grande composante de l’expérience de consommation souhaitée.

Cependant, assurer que le chocolat fond aux normes du consommateur peut avoir des effets d’entraînement du point de vue de la fabrication, de l’expédition ou de la manipulation.
Dans les climats plus chauds, par exemple, où la température ambiante se situe à 37 °C ou plus, la capacité du chocolat à fondre rapidement et complètement peut devenir un problème de stockage ou de qualité du produit. Ces préoccupations peuvent être exacerbées dans les régions où les circonstances économiques ne sont pas favorables à l’utilisation généralisée du stockage réfrigéré.

ChocoClic












Histoire du chocolat | La Culture du Cacao | Les Variétés du cacao | La Récolte du Cacao | Fabrication du chocolat | La Réglementation | La Qualité | Conseils dégustation | La santé et le chocolat | Les Variétés du chocolat | Les Pays et le chocolat | Chocolat BIO | Chocolat sans sucre | Les Tablettes Chocolat | Le marché du chocolat





Recevez Gratuitement
les news du magazine
en vous inscrivant :








Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.



ChocoClic existe aussi en version anglophone