ChocoClic, Tout sur le chocolat !

Lutter contre les plantations de cacao illégales en Côte d'Ivoire



La forte consommation des chocolats en Occident est l’origine de la déforestation en Côte d'Ivoire. Certains résidents des forêts protégées ont transformé ces zones protégées en exploitations illégales de cacao. Pour y remédier, un groupe de chercheurs international a découvert que la simple patrouille des réserves forestières en Côte d’Ivoire avait permis de réduire de plus de moitié l’activité illégale entre 2012 et 2016.



Production illégale de cacao en Côte d’ivoire

cabosse de cacao
cabosse de cacao
En Côte d'Ivoire, le secteur du cacao ne s'est pas contenté des territoires qu'il pouvait défricher légalement, ces dernières années. Il a également contribué au déploiement à grande échelle d'exploitations de cacao dans l'enceinte même des parcs nationaux et d'aires protégées du pays. Cette conversion de forêts en cultures de cacao dans des aires protégées enfreint la loi ivoirienne. Entre 2000 et 2015, le pays a perdu environ 17% de son couvert forestier, en raison d’un taux de déforestation annuel de 2,69%, qui était l’un des plus élevés au monde. Une grande partie des forêts protégées ont été arrachée pour les plantations de cacao afin de répondre à la demande croissante de chocolat dans le monde. Une telle destruction ainsi que le braconnage illégal menacent plusieurs primates qui vivent dans ces réserves.

Lutte contre les plantations de cacao illégales

Des chercheurs ont mené des études dans les réserves forestières de Dassioko Sud et de Port Gauthier, le long de la côte atlantique. Eux-mêmes ont fait partie de ceux qui ont effectué les patrouilles à pied, a déclaré W. Scott McGraw, professeur d'anthropologie à l'Ohio State University.
Des patrouilles régulières ont été effectuées trois à quatre fois par mois dans les deux réserves entre juillet 2012 et juin 2016. Chaque équipe était généralement composée de six à huit personnes, notamment des chercheurs, des responsables de l’application des lois (occasionnellement) et des membres de la communauté recrutés dans les villes voisines et rémunérés. Les équipes de patrouille sortaient normalement pendant sept heures à la fois, empruntant des itinéraires aléatoires pour ne pas être prévisibles. Ils ont noté l’heure et la direction de tous les coups de feu, recueilli les cartouches jetées et compté et démantelé tous les pièges utilisés pour capturer les singes et autres gibiers. Au total, pendant les quatre années de l’étude, les équipes de patrouille ont appréhendé six braconniers, entendu 302 coups de feu, désactivé 1 048 pièges et détruit 515 hectares de cacaoyers.

La bonne nouvelle est que le nombre de ces activités illégales a considérablement diminué au fil des ans. Par exemple, les chercheurs ont documenté environ 140 signes d’activité illégale (tels que des obus de fusil de chasse, des pièges ou des plantations de cacao) dans la réserve forestière de Port Gauthier en août 2012. En juin 2016, elles étaient moins de 20 la réserve forestière de Dassioko Sud.













Les plantations du Cacao dans le Monde





Recevez Gratuitement
les news du magazine
en vous inscrivant :








Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.



Comme le recommande Nicolas Aubineau , Diététicien Nutritionniste, du chocolat (>70% cacao) est bénéfique pour la santé.



ChocoClic existe aussi en version anglophone