ChocoClic, Tout sur le chocolat !

Le chocolat donne-t-il des gaz ou flatulences ?



Même si c’est normal, avoir flatulences est la chose la plus gênante qui puisse arriver. Mangé du chocolat noir étant un aliment prébiotique, il pourrait être bénéfique aux personnes qui souffrent des flatulences.



Les facteurs qui augmentent la fermentation

chocolat-gaz-flatulences
chocolat-gaz-flatulences
Lorsque les aliments atteignent le côlon, ils subissent la fermentation bactérienne. L’action des microbes sur les aliments entraîne un dégagement de gaz, comme l’hydrogène et le méthane, qui sont expulsés par l’anus. Mais certains phénomènes peuvent accentuer la production de gaz.
Aérophagie. Soit le réflexe d’avaler de l’air quand on boit ou quand on mange. L’accumulation de cet air dégluti peut provoquer des ballonnements et flatulences.
Certains aliments sont réputés pour accentuer le processus de fermentation et de production de gaz. Les aliments riches en sucre ou en amidon (pâtes, céréales...), les légumineuses (choux, crudités crues), les fromages gras et fermenté... L’intolérance au lactose ou à l’inverse la consommation de produits laitiers en grandes quantités sur une courte période.

Le chocolat noir, un prébiotique

Il est utilisé comme essence par les bactéries de l’intestin produisant des composés anti-inflammatoires. Cela est dû à sa richesse en polyphénols, essentiellement des proanthocyanidines : catéchines et épicatéchines. Ces bonnes bactéries se développent au détriment des mauvaises dans le tube digestif, associé à l’inflammation, aux gaz, ballonnements.

Lorsque vous mangez du chocolat noir, ils poussent et fermentent, produisant des composés anti-inflammatoires. Les autres bactéries dans l’intestin sont associées à une inflammation et peuvent provoquer des gaz, des ballonnements, de la diarrhée et de la constipation.

Une étude a démontré que la fibre soit fermentée et que les gros polymères polyphénoliques sont métabolisés en molécules plus petites, qui sont plus facilement absorbées. Ces petits polymères présentent une activité anti-inflammatoire. Cela déduit que la combinaison des fibres du cacao avec des prébiotiques est susceptible d’améliorer la santé globale d’une personne et d’aider à convertir les polyphénols de l’estomac en composés anti-inflammatoires.

Lorsque vous ingérez des prébiotiques, la population microbienne intestinale bénéfique augmente et surpasse tous les microbes indésirables dans l’intestin, comme ceux qui causent des problèmes d’estomac.

Les prébiotiques sont des glucides présents dans des aliments comme l’ail cru et la farine de blé entier cuite que les humains ne peuvent pas digérer, mais que les bonnes bactéries aiment manger. Cette nourriture pour les habitants utiles de votre intestin est également disponible sous forme de compléments alimentaires.

Pour profiter des bénéfices du cacao, il faut préférer un chocolat noir, concentré en cacao (probablement plus de 80 ou 90 %), et pauvre en sucre. Le cacao devrait être associé à d’autres, prébiotiques, et à des fruits pour améliorer la santé générale et favoriser la conversion des polyphénols en composés anti-inflammatoires.

On peut trouver des prébiotiques dans certains aliments (ail, farine de blé complet, légumes), et dans des compléments alimentaires. Dans le régime FODMAP, les prébiotiques sont au contraire évités.

ChocoClic












Histoire du chocolat | La Culture du Cacao | Les Variétés du cacao | La Récolte du Cacao | Fabrication du chocolat | La Réglementation | La Qualité | Conseils dégustation | La santé et le chocolat | Les Variétés du chocolat | Les Pays et le chocolat | Chocolat BIO | Chocolat sans sucre | Les Tablettes Chocolat | Le marché du chocolat





Recevez Gratuitement
les news du magazine
en vous inscrivant :








Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.



ChocoClic existe aussi en version anglophone