ChocoClic, Tout sur le chocolat !

Edouard Hirsinger, mof et patron d’une maison centenaire haut de gamme



Dans la ville la plus gastronomique du Jura, se trouve un mof chocolatier dont son nom est très reconnu des amateurs de vrais chocolats. Ce chocolatier ce n’est autre qu’Edouard Hirsinger.



Parcours atypique et précoce

Edouard Hirsinger
Edouard Hirsinger
L’histoire d’Edouard Hirsinger débute en juin 1900 lorsque son arrière-grand-père, auguste Hirsinger rachète le fonds de commerce d’une pâtisserie en plein cœur d’Arbois (jura), pour y créer des douceurs sucrées. Depuis, la passion se transmet de père en fils. Édouard succède à trois générations de chocolatiers pâtissiers : son grand-père de 1930 à 1960, son père de 1960 à 1990 et lui depuis 1993. Seulement c’est en 1976 qu’il a le déclic, quand ses parents ramènent une boite de chocolats d’Henri Leroux, maître chocolatier à Quiberon. À 18 ans, il a commencé son métier sans ressentir une vraie vocation. Il travaille un an à cannes, puis 6 mois ont Lyon. Le reste du temps, il se forme avec son père dans la chocolaterie d’Arbois. C’est dans la boutique adjacente à la maison natale que le jeune Édouard commence par marquer son empreinte. En 1993, il reprend l’affaire avec sa femme et au bout de quelques années, en fréquentant des amis cuisiniers, il a l’idée de confectionner des chocolats de saison.

Passion pour le chocolat

Rapidement, sa créativité innovante et son talent ont porté la notoriété de la maison Hirsinger à une réputation nationale et internationale. En 1997, il est à la fois le patron d’une maison centenaire haut de gamme, et sacré « meilleur ouvrier de France ». Ces choses très rares ne passent pas inaperçues au Japon. Car les Japonais eux-mêmes sont venus lui rendre visite pour importer ses chocolats. Après cinq années, il signe un partenariat exclusif avec une troisième société qui lui propose d’ouvrir une boutique à Tokyo.
Autre spécificité de la maison Hirsinger, c’est les « chocolats vivants ». Le chef dépose ce concept il y a une dizaine d’années pour résumer son approche personnelle du métier et sa pratique. Tout ce qui peut être fait à la main, de manière artisanale, dans le pur respect de la tradition, est privilégié, « même si c’est plus long et plus coûteux ». Cette appellation « chocolats vivants » garantit les trois qualités essentielles d’un chocolat d’exception : les matières premières, les recettes et la fraîcheur.

ChocoClic












Portrait de Chocolatiers | Les Marques de Chocolat | Spécialités | Le matériel du Chocolatier | La tenue du Chocolatier | Formations | Les Concours Chocolatés | Label Pur Beurre de cacao





Recevez Gratuitement
les news du magazine
en vous inscrivant :








Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.



ChocoClic existe aussi en version anglophone