La provenance des fèves de cacao de Philippines

Les Philippines regroupent tout un archipel de 7.107 îles et se trouvent dans l’Océan Pacifique. Avec ces diverses terres, les Philippines sont riches en cultures. Le pays est d’ailleurs connu pour ses plantations de cacaos. Les cacaos, à partir desquels nous fabriquons le chocolat, sont obtenus grâce à un arbre : le cacaoyer. Ce dernier produit des fruits, les cabosses, où sont extraites les fèves de cacaos. Ces fèves ont différentes qualités. Cela dépend de l’arbre d’où elle provient. Effectivement, il y a trois variétés de cacaoyers : les criollos, les forasteros et les trinitarios.



Le cacao philippin

©ecco fotolia ChocoClic.com
©ecco fotolia ChocoClic.com
En règle générale, un pays est producteur d’une seule variété de cacao. Ce n’est pas le cas des Philippines. En effet, les trois types de cacaoyers sont cultivés sur quelques unes de ses îles. Les criollos fournissent le meilleur des cacaos, mais ne représentent que 5 % de la production mondiale. Ils sont fins, intenses et aromatisés. Les forasteros, quant à eux, sont des cacaos de qualité courante ou ordinaire. Ils couvrent 80 % de la production. Les trinitarios sont issus du croisement entre les deux premières. Ils sont considérés comme des cacaos fins et aromatisés, sans pour autant avoir l’excellence du criollo. Étant donné que les Philippines sont un pays constitué de différents archipels, chaque variété a son île productrice. Les régions productrices de cacao sont Davao, Mindanao, Caracas, Visaya et Zamboanga. Malgré ces différences de genre et de qualité, la récolte est la même pour tous les cacaoyers. Elle commence à la fin de la saison des pluies.

Le cacao philippin dans le marché mondial

Avec la présence de ces trois variétés de cacao, les Philippines sont parmi les producteurs de cacao mondial. Mais les plantations ne sont pas assez nombreuses, ni assez soignées pour que le pays puisse acquérir le titre de grand producteur de cacao. En effet, la production de cacao avoisine juste dans les 5000 tonnes par an. Puisqu’ils ne peuvent totalement s’appuyer sur leur cacao, l’économie philippine repose sur l’exportation de ses autres ressources naturelles. Dans les produits agricoles, il y a, par exemple, les produits du cocotier et la banane où ils sont le deuxième exportateur mondial, la canne à sucre, 11è producteur, le maïs, 13e producteur, le café, 14e place, etc. Sinon, il y a aussi les minerais comme l’or et le cuivre. Cependant, même si le cacao ne détient aucune place importante dans l’économie, ils sont de première qualité pour les chocolatiers. Notamment le criollo qui est un produit rare.

Contrairement à tous les pays de cacao, les Philippines ont la chance d’avoir sur leurs terres les trois grandes variétés de cacao.
ChocoClic




Les provenances du Cacao




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.