Chocolaterie de Provence : l’histoire d’une renaissance

A l’heure du bilan 2014, l’optimisme est de mise à l’usine de Saint Menet qui semble être bien partie pour embaumer les quartiers Est de Marseille de sa bonne odeur de chocolat pendant longtemps. Cette vieille institution provençale, érigée en 1952 par Fernand Pouillon, renaît doucement de ces cendres sous sa nouvelle enseigne, Chocolaterie de Provence, après avoir subi deux fermetures successives sous les enseignes Nestlé et NetCacao.



Plus de 200 recettes maison après 15 M€ d’investissement

Chocolat "Chocolaterie de Provence"
Chocolat "Chocolaterie de Provence"
Après un avenir incertain suite à la décision de Nestlé de fermer le site en 2006 et la liquidation en 2011de son repreneur NetCacao, l’usine de Saint Menet a visiblement repris du poil de la bête depuis son rachat par le groupe russe Ivory Coast Cacao (ICC). Après avoir redémarré en 2012 sous la houlette de Yulia Serykh – administratrice et actionnaire du groupe ICC, en fournissant des matières premières à l’industrie agroalimentaire (liqueurs, beurres, poudres de cacao, et pépites de chocolat), l’entreprise propose aujourd’hui pas moins de 200 recettes exclusives (aux noisettes caramélisées, à la grenade, gamme premium...).

Une reconversion orientée vers l’exportation et le marché casher

Fabrication "Chocolaterie de Provence"
Fabrication "Chocolaterie de Provence"
Pour éviter les écueils rencontrés par NetCacao, l’enseigne s’est détournée du marché français – déjà saturé, pour miser sur l’export et se lance dans un marché de niche où la concurrence est moins forte, le casher qui représente 80% de sa production. Avec 3 lignes de production labellisées par l’Orthodox Union, l’usine est l’un des rares sites de production de chocolat au monde à disposer de l’agrément des autorités religieuses juives. Tablant par ailleurs sur la qualité, elle vise les certifications les plus exigeantes (ISO 22000, UTZ, FRSBC).

Des chiffres d’affaires en hausse et de nouveaux produits en cours

Chocolaterie de Provence
Chocolaterie de Provence
Une stratégie qui a porté ses fruits puisque la production du site est passée de 1250 tonnes en 2013 à 2000 tonnes cette année, élargissant son effectif à 49 employés. En canalisant 85% de ses débouchés vers la Russie, l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Israël, la Chocolaterie de Provence double son chiffre d’affaire avec un résultat de 7,5 M€. Visant un objectif de 100 M€ d'ici 3 ans, l’enseigne lance aujourd’hui sa propre gamme de tablettes qu’elle diffusera dans la grande distribution, et prévoit de nouvelles recettes aux saveurs locales que les Marseillais peuvent découvrir à la boutique de l’usine, rouverte depuis le 15 décembre dernier.
ChocoClic




Histoire du chocolat | La Culture du Cacao | Les Variétés du cacao | La Récolte du Cacao | Fabrication du chocolat | La Réglementation | La Qualité | Conseils dégustation | Les Vertus du chocolat | Les Variétés du chocolat | Les Pays et le chocolat | Chocolat BIO | Chocolat sans sucre | Les Tablettes Chocolat




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.