ChocoClic

Theo Chocolates ou le chocolat équitable

ChocoClic

Des barres de chocolat originales et colorées, voilà ce que la plupart des gens connaissent de Theo Classic Bars. Mais c’est aussi un engagement dès la première heure envers l’agriculture biologique et le développement durable aujourd’hui renouvelé avec une nouvelle alliance congolaise.

Son pacte environnemental
Anciennement Theo Chocolates maintenant renommé Theo Classic bars est la première marque biologique, issue du commerce équitable et sans OGM de l’Amérique du Nord. Dès 1994, Joe Whinney, pionnier de la marque, commençait la première importation de fèves de cacao biologique en Amérique. Depuis Theo Chocolates travaille main dans la main avec des producteurs de la République Démocratique du Congo, de la République Dominicaine, du Costa Rica, de l’Ecuador et du Péru pour créer le chocolat les plus équitable possible.

D’autre part, Theo Classic bars a une autre mission : créer un chocolat délicieux aux alliances inattendues. Leurs recettes complexes sont réalisées en petites fournée en utilisant uniquement des ingrédients les plus proches de l’environnement possible. La marque nous propose par exemple une barre de chocolat 70% au piment guajilo, cannelle et pointe de citron ou encore une autre au chocolat noir 70% marié à de la menthe et de l’essence de menthe poivrée.

Theo et ECI: une aide au Congo
Piment Rouges Pili Pili©
Piment Rouges Pili Pili©
Récemment la marque a réalisé un nouveau partenariat avec Ben Affleck et l'Eastern Congo Initiative (ECI). Elle résulte entre autre à créer une nouvelle gamme de barres de chocolat faites entièrement avec du cacao congolais et deux nouvelles recettes : le chocolat au piment pili pili et celui à la vanille et fèves de cacao. Une portion des bénéfices réalisés lors de la vente de ces barres sera reversée à l’ECI pour améliorer la qualité de vie des congolais de l’est.


En effet Theo Chocolates et l’ECI voient cette association comme une opportunité pour aider le Congo de L’Est à émerger de la violence, la pauvreté… Et ce dans un respect total de l’environnement car cette mission n’enclenche qu’un minimum de replantation et s’affirme contre la déforestation. En tout Theo exportera plus de 340 tonnes de cacao biologique lors de sa première récolte, ce qui impactera environs 20 000 personnes de la région en augmentant leurs revenus et leur qualité de vie.





Facebook Instagram Google+ Pinterest Twitter YouTube