[VIDEO] Le cacao 100% Péruvien de Cacaosuyo




Sébastien – Bonjour ici Sébastien du site internet Chococlic.com. Aujourd’hui je suis en présence de Samir et Klervi, donc pour le Cacaosuyo. Bonjour !

Samir GIHA – Bonjour !

Sébastien – Bonjour Klervi.

Klervi – Bonjour.

Sébastien – Est-ce que tu peux nous expliquer la naissance de Cacaosuyo ? Pourquoi tu es parti sur le cacao ?

Samir GIHA – Yes. In 2012, I got together with my partner to make the best possible chocolate with peruvian cacao.

Klervi – En 2012 en fait ils ont décidés – ils sont trois à s’être rencontrés – de fabriquer un chocolat avec le meilleur cacao péruvien simplement.

Samir GIHA – In our country, nobody was making chocolate, real chocolate. It was all candy. So we decided to make good quality chocolate and tried to treat the good cacao, the best possible way.

Klervi – En fait ils ont voulu faire ce qui n’existait pas dans leur pays au Pérou avant ; c’était du bon chocolat fabriqué à partir de bonnes fèves. Ce qu’ils essaient de faire aujourd’hui c’est un chocolat fabriqué avec des fèves qui sont les meilleures simplement et qui ont été transformées de la meilleure manière possible.

Sébastien – Oui, c’est ce que tu me disais tout à l’heure. Donc vraiment un travail d’orfèvre pour aller chercher la variété, l’arbre qui correspond à ça. C’est bien ça ?

Klervi – C’est ça. Tout à fait. Effectivement ils vont dans la jungle autour de Lima, dans les forêts. Ils vont chercher un type de fève particulier qui normalement n’est plus produit et dont il subsiste seulement quelques arbres. Ils vont chercher par exemple des fèves de type Piura, de type Lacuna ; ce sont des fèves qui sont très aromatiques, qui sont extraordinaires et qui existaient auparavant au Pérou mais qui ne sont plus du tout produites de manière assez élevée finalement, en quantité.

Sébastien – Qu’est-ce qui fait la spécificité de vos tablettes au chocolat ?

Samir GIHA – Nous n’achetons pas de fèves. Nous récoltons les fruits et faisons tout le processus. La récolte, la fermentation et le séchage. Très important et c’est la différence !

Sébastien – Tout est dit là. Donc ça veut dire vraiment que les plantations sont les vôtres ?

Samir GIHA – Non. Nous achetons les fruits des petits producteurs mais we don’t leave the postharvest process to chance.

Klervi – En fait ils vont quand même s’occuper, ils ne vont pas laisser le hasard s’occuper du processus de post récolte. Ils ne vont rien laisser au hasard. Ils vont travailler avec les producteurs de cacao pour que tout le processus de post récolte soit le meilleur possible et pour qu’ils puissent après obtenir les meilleures fèves possibles.

Sébastien – Quel est votre plus grand rêve chocolat ?

Samir GIHA – Sell more maybe ! We’ve reached what we thought we might reach in ten years, in the matter of two years. So, now the best milk chocolate in the world – according to International Chocolate Awards and maybe we have one also, a silver medal with dark chocolate with Lacuna . So maybe win the next year a dark chocolate award also.

Klervi – Alors aujourd’hui ils ont atteint leurs objectifs. Ceux qu’ils s’étaient fixés pour dix ans, ils les ont atteints en deux ans. Donc le rêve est déjà accompli finalement. Et finalement leur rêve aussi c’était d’obtenir des récompenses pour leurs chocolats, qu’ils ont obtenues ; par exemple une médaille d’or aux International Chocolate Awards pour ce chocolat au lait et ils ont déjà obtenu une médaille d’argent pour ce chocolat noir. Ils espèrent simplement obtenir une médaille d’or l’année prochaine pour ce même chocolat noir.

Sébastien – Et tu me disais tout à l’heure qu’ils n’étaient pas chocolatiers à la base. Pourquoi ? Ils se sont rencontrés sur un séminaire.

Samir GIHA – I always had the wish to make chocolate. Now, Yvan who was no longer a partner with us, was initially already making chocolates. He is doing his own projects now. But we took a different outlook to the chocolate industry we had success.

Klervi – Quand ils se sont rencontrés, c’est vrai qu’ils n’avaient pas forcément l’intention de faire du chocolat mais ils avaient un dynamisme. Ils avaient une affinité avec le chocolat déjà à la base et ils ont simplement voulu faire un chocolat qui soit excellent et ensemble. Voilà c’est ça.

Sébastien – Quels sont les prochains projets chocolat ?

Samir GIHA – Cacasuyo has the idea of having adventure of Peruvian cacao through our chocolate. So, the project is continuing what we were doing. Maybe with different packaging, but always with flavours of our cacao through our chocolate. So we’ll be have new chocolates this year as this one is a new one this year ; next we will have two/three more.

Klervi – En fait ils veulent vraiment faire vivre l’aventure péruvienne à travers leurs chocolats. Donc simplement continuer à faire des chocolats excellents en intégrant aussi des ingrédients péruviens. Le chocolat au lait, le chocolat aux éclats de fève de cacao, ou en intégrant par exemple le quinoa qui existe aussi déjà dans certaines tablettes. C’est vraiment mettre en avant les produits péruviens et aussi pourquoi pas faire des petits formats ou des packaging différents. Donc des nouveaux formats simplement.

Sébastien – Good. Right. Un dernier mot pour les internautes qui nous lisent. Quel message souhaitez-vous passer ?

Samir GIHA – You’re welcome to come to Salon du Chocolat et bienvenue ! Et merci !

Sébastien – En tout cas, merci à toi. Merci Klervi. Nous on se retrouve pour une prochaine interview chocolatée. Je vous dis : « Bye, bye, ciao ! ».
Sébastien Rivière, Samir Giha et Klervi Mandon© ChocoClic.com
Sébastien Rivière, Samir Giha et Klervi Mandon© ChocoClic.com
ChocoClic




Les Clubs Chocolat | Les musées du chocolat | Visites de Chocolaterie | Choco Artiste | Qui est Tikao ? | Université du Chocolat | Les Salons du Chocolat dans le Monde




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.