Solidaire du chocolat, Associations-skippers : même combat !

« La Solidaire ne fait rien comme les autres, elle est unique… » Ce sont les dire de Yannick Bestaven. Si le skipper d’Aquarelle.com évoque les conditions météo inédites sur une transat, difficile de résister à la tentation de ne pas rebondir sur ses propos.



Solidaire du chocolat, Associations-skippers : même combat !
Classé au premier rang, la lutte contre la faim (Riechers-Lepesqueux) profite totalement de sa grande puissance et de son décalage à l’ouest. Ce spécialiste de l’action humanitaire gagne du terrain et ne traîne pas en si bon chemin. Ses concurrents ne sont pas en reste avec une fureur de vaincre qui les font avancer tout en saisissant chaque occasion qui leur est offerte. Travaillant aussi bien pour différentes classes sociales de personnes qu’avec des micro-entreprises, Toit à Moi et l’Adie (Bestaven-Drouglazet) bénéficient d’un soutien en matière de ressources mais aussi de l’expérience et le palmarès de leur duo de skippers, fraîchement couronné d’une éclatante victoire sur la route du café, pour jouer des étraves jusqu’au bout. Voilà ce qui motive à toujours aller de l’avant en embuscade, à 45 miles au premier rang de la flotte de renommée internationale, et vouloir profiter tous les honneurs sur cette transat qui n’a plus à justifier son niveau d’exigence.

Dans le peloton des associations
C’est la même chose qui se produit pour 1 Maillot pour la vie (Rogues-Delesne) classé au 3ème rang dans le classement de ce vendredi après-midi. Empêchée par deux jeunes marins talentueux doués d’une grande discrétion et grâce à l’appui de champions et de sportifs de haut niveau, l’association qui offre du bonheur et de la joie de vivre aux enfants hospitalisés, s’est vu envahie par la satisfaction d’avoir pu ouvrir la voie des grands eaux cette semaine. En ce qui concerne Mira Europe et Les Ecossolies (Amedeo-Tripon), leur seule satisfaction réside dans la course elle-même ainsi que par l’aventure océanique tels que décrits par leurs deux marins reporters par le biais des vidéos et des écrits. Peu importe leur mission, que ce soit pour une éducation de chiens pour enfants, adolescents ou malvoyants, ou tout simplement pour faire la promotion de l’économie solidaire et sociale, ces deux associations font la paire pour vivre une compétition très ouverte avec les quatre premiers bateaux réunis en 60 milles après 11 jours de course.

La combativité des Pompiers de l’Urgence
En pleine mer, les Pompiers de l’Urgence (Fournier-Caso) qui ont été vraiment courageux pour avoir réparé, puis remplacé un safran défectueux, le pire d’une tempête qui circule très sud sur l’Atlantique. Quelque soit les caprices de la météo, ces professionnels des catastrophes naturelles et humanitaires ne lésinent pas sur les moyens pour faire face à toutes les éventualités. Après le mauvais traitement qu’ils ont subi la veille, ils peuvent profiter du coup de frein éprouvé par les premiers, dans des vents contraires mollissants pour rattraper un peu de leur retard chiffré à 360 milles.

Bolivia Inti : au sud et au soleil évidemment !
Finalement, il existe une association hors des chemins battus, qui a très grande réputation. En effet, Bolivia Inti - Sud Soleil (Parnaudeau-Jouandet) descent à toute allure les latitudes des alizés qui manquent dans ses voiles. Fortement imprégné dans la promotion de l’utilisation de la cuisson solaire en Amérique du Sud ainsi que dans la sensibilisation des populations du Nord à la réduction de leur empreinte écologique, elle tente, seule, sa chance sur la route du… soleil ! Pour preuve, elle use de toute son audace et de son originalité pour ne rien céder dans une compétition où les surprises et les opportunités priment pour faire parler de toutes les associations de cette édition 2012.

Pépites du large

Yannick Bestaven (Aquarelle.com)
« Ca va très bien, on a fait un peu de ménage dans le bateau, on fait la lessive… Ce n’était pas évident depuis le début, car on était à fond et les conditions étaient très changeantes, mais depuis 24h, c’est mieux. Il fait grand beau, par contre le vent a bien molli. J’ai même pu plonger ce matin pour enlever les algues sous la quille. On va attaquer la 2ème partie de la transat. On préférerait être loin devant mais ce n’est pas le cas, en termes d’option météo, on n’a pas eu de grand choix depuis le départ mais on va vraisemblablement avoir un nouveau départ dans quelques jours. »

Tanguy de Lamotte (Initiatives-Alex Olivier)
« Tout va bien à bord, on commence à avoir l'impression d'avoir la jambe droite plus courte que la gauche à force d'être penchés comme ça. Le vent, s’est calmé et les vagues aussi, donc c'est moins rock n' roll, mais toujours au près. On dort par tranche de 3h, c'est du bonheur, on fait des super rêves ! On a vu nos premiers poissons volants, trop heureux, c'est bon signe, on va dans le bon sens en fait... »

Stéphane Le Diraison (Agir Recouvrement-Bureau Veritas)
« Après quelques jours de course, alors que nous avions avalé le golfe de Gascogne à grands coups de surfs sauvages, puis longé le Portugal en glissant sous spi, nous nous réjouissions à bord de pouvoir traverser l'Atlantique uniquement au portant ! C'était sans compter une sorte de loi de l'équilibre qui impose son lot de vents contraires ! Et c'est tant mieux ! Cynisme, masochisme ? Non, nous admettons juste que les conditions sont délicates à gérer mais tout le monde est logé à la même enseigne et surtout le classement est loin d'être figé. Bien sûr nos amis de Mare ont pris une belle avance, mais il y a encore plusieurs transitions de systèmes météorologiques à négocier et autant d'opportunités de revenir dans le match… »

Classement de la Solidaire du Chocolat 2012 - 23/03/2012 à 14:00

Solidaire du chocolat, Associations-skippers : même combat !
ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.