Olivier Lapidus lance sa première Pâtisserie

Son "Dentelle" sera disponible dès le 16 janvier sur la carte du Café de la Paix



Olivier Lapidus lance sa première Pâtisserie
« Les dentellières sont des fées que je connais bien. L’idée de lier le panache et la ganache m’a fasciné ». Pour sa toute première pâtisserie, Olivier Lapidus a souhaité donner un coup de chapeau à un artisanat qui lui est cher ! Avec ses fragiles entrelacs de chocolat figurant d’aériens motifs tissés, Dentelle, le dessert qu’il a imaginé pour le Café de la Paix, a la délicatesse des ouvrages finement brodés.
Surmonté d’un napperon de chocolat teinté de blanc, Dentelle d’Olivier Lapidus renferme entre ses disques aux élégantes arabesques de crémeuses bavaroises au chocolat blanc fourrées de gelée de citron à la bergamote… le tout reposant sur un croustillant de praliné noisettes.


Olivier Lapidus lance sa première Pâtisserie
C’est avec son enthousiasme habituel que le créateur a franchi le pas entre mode et gastronomie, deux domaines unis selon lui par de multiples affinités. « La gourmandise n’est pas absente de la mode… On y trouve des racines communes, des fluidités où les crêpes sont de Chine, des choux dont les taffetas ont le secret, des mousselines framboise ou citron… Un univers où le goût est le maître-mot » commente-t-il. « Notre ami Laurent Delarbre est Meilleur Ouvrier de France : c’est vraiment un chef ! Nos artisans aussi tentent d’obtenir cette toque aux couleurs de la France, pour des dentelles, des broderies, des passementeries, des robes ou des tailleurs complexes : nos métiers partagent cette attirance pour les savoir-faire, cette « mémoire de l’excellence », qui n’est pas seulement fondée sur le passé. Notre challenge se résume en une formule : concilier la tradition avec l’évolution, le passé avec le futur, réinventer… Il y a donc quelques brins d’ADN communs entre la grande cuisine et la haute-couture, entre la cuisine et le prêt-à-porter, entre les plats cuisinés et la grande diffusion. Nous sommes tous des artisans… et le langage de nos traditions est universel ».

© Café de la Paix
© Café de la Paix
Une incursion gourmande qu’Olivier Lapidus a particulièrement goûtée : « La cuisine reste un art qui refuse l’approximation, même lorsqu’elle joue avec la spontanéité ou le naturel. Au sortir de cette expérience, je ne regarderai plus jamais un dessert de la même façon !”

Mis en saveurs par Laurent Delarbre, chef du Café de la Paix et Meilleur Ouvrier de France et son chef-pâtissier Guillaume Caron, Dentelle sera disponible en édition limitée du 16 janvier au 15 mai 2008 au Café de la Paix.

Dentelle d’Olivier Lapidus inaugure une seconde collection de trois Pâtisseries Fashion « Designed by Men » proposées au Café de la Paix en 2007-2008 sous l’égide de Paris, Capitale de la Création, qui associe quatre fois par an 21 salons professionnels de la mode et de la maison pour montrer que, plus que jamais, « c’est à Paris, capitale mondiale des tendances, que ça se passe »…

Dentelle d’Olivier Lapidus - Paris, Capitale de la Création mis en saveurs par Laurent Delarbre, Meilleur Ouvrier de France
Disponible en édition limitée du 16 janvier au 15 mai 2008 (15 euros pièce) au Café de la Paix (place de l’Opéra, Paris IXème - Réservations : 01 40 07 36 36 – fax : 01 40 07 36 13
ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.