ChocoClic

[VIDEO] La Cité du Chocolat s'agrandit!

ChocoClic


Sébastien Rivière et Franck Vidal©
Sébastien Rivière et Franck Vidal©
Sébastien – Bonjour, ici Sébastien du site internet Chococlic.com. Aujourd’hui je suis à la Cité du Chocolat en présence de Franck Vidal. Bonjour Franck.

Franck Vidal – Bonjour.

Sébastien – Il va nous expliquer un peu ce qu’est la Cité du Chocolat parce que tout le monde me dit à la Cité du Chocolat c’est Franck Vidal qui a eu l’idée etc. La genèse donc moi j’aimerais bien Franck que tu nous expliques un petit peu pourquoi la Cité du Chocolat et l’histoire de la création et puis l’invention.

Franck Vidal – Donc c’est un long-métrage ?

Sébastien – Oui, en quelques mots. On t’écoute Franck.

Franck Vidal – Bonjour et merci d’être ici à Tain-l’Hermitage. Effectivement la Cité du Chocolat c’est une longue histoire même si elle n’est créée que depuis un an et demi puisque ça remonte à une vingtaine d’années quand on a fait avec Valrhona une première exposition qui était une exposition destination chocolat qui avait eu lieu au Palais de la Découverte. On avait accueilli 300000 visiteurs en 3 mois, donc c’était pas mal pour un début et du coup moi j’avais participé. J’étais chef de produit à l’époque. J’avais participé à cette aventure et je m’étais toujours dit : « C’était quand même une super aventure ce serait bien de refaire ça. » On s’est dit : « Mais est-ce qu’on le fait à Paris ? Est-ce qu’on le fait à Tain-l’Hermitage ? » Et puis il y a eu une opportunité donc en 2006 où on s’est dit : « On pourrait faire cette expérience chocolat pour le grand public à côté du site historique, donc ici à Tain-l’Hermitage. » Donc on est parti de cette idée. On a développé cette idée avec un scénographe et on a travaillé comme ça pendant plusieurs années avant d’arriver à construire le bâtiment et installer la scénographie telle qu’elle l’est aujourd’hui.

Sébastien – Qu’est-ce que vous avez voulu ressortir justement à la Cité du Chocolat ?

Franck Vidal – Alors il y a déjà beaucoup de musées du chocolat un petit peu partout en France, en Europe, dans le monde. On voulait surtout ne pas faire la même chose. Il y a des choses très bien qui existent. On voulait faire quelque chose sur le chocolat aujourd’hui. C’est faire découvrir au plus grand nombre ce qui se cache derrière un carré de chocolat. Tout le monde a l’habitude de manger un carré de chocolat. Comment ça se fabrique ? Qu’est-ce qu’il y a derrière ce carré ? Quels sont les goûts ? Comment on travaille sur le goût ? Comment on travaille sur les matières ? Comment on travaille sur le procédé de fabrication ? Et c’est ça que l’on voulait faire découvrir au plus grand monde.

Sébastien – D’accord. Donc vraiment tous les détails et tous les tenants et aboutissants d’un bon chocolat.

Franck Vidal – Voilà. Le chocolat de A à Z en oubliant un petit peu toute la partie histoire parce qu’il fallait faire des choix. On a préféré privilégier la dégustation, les cinq sens, tout ce qu’on peut exprimer quand on mange un carré de chocolat et aussi ressentir quand on mange un carré de chocolat et puis comprendre les femmes et les hommes qui travaillent dans le monde du chocolat aussi bien sous plantation que dans notre chocolaterie ou chez nos clients pâtissiers-chocolatiers qui vont sublimer la matière première. On voulait que tous ces gens-là s’expriment et expriment ce qui fait la beauté du chocolat et sa magie auprès du grand public.

Sébastien – Pour cette Cité, dans l’avenir, qu’est-ce que vous souhaitez ? Qu’est-ce que vous avez envie ?

Franck Vidal – Alors, c’est un scoop, puisque je le sais depuis la semaine dernière. On va ouvrir le deuxième étage de la cité l’année prochaine.

Sébastien – Super !

Franck Vidal – Donc on va doubler la surface d’exposition. On va faire d’autres animations pour les visiteurs. Les visiteurs, dans un an, jour pour jour, pourront découvrir d’autres facettes, en plus du cacao, de la culture du cacao, de la fabrication du chocolat ; ils vont découvrir les métiers de nos clients, les pâtissiers-chocolatiers, les pâtissiers de restauration, les boulangers-pâtissiers qui utilisent la matière première. Il y aura une partie sur l’histoire de Valrhona, puisque ça, ça nous a été beaucoup demandé par les gens qui visitent depuis un an et demi, les 180000 personnes qui sont venues ; elles nous ont dit : « On ne comprend pas exactement ce que c’est Valrhona. » Parce qu’il n’y avait rien de publicitaire on va dire.

Sébastien – Oui, parce que Valrhona on le rappelle, c’est vraiment pour les professionnels à la base.

Franck Vidal – C’est ça. Valrhona c’est un chocolatier qui a maintenant – on est créé depuis 1922 et on fabrique la matière première, la couverture de chocolat pour les professionnels des métiers de bouche. Alors on fait aussi des petits carrés, des petites tablettes, mais notre produit de fond, 90% de notre production c’est du chocolat pour que les professionnels le transforment. En fait les gens qui visitent aujourd’hui ne comprenaient pas forcément ça puisqu’on ne l’avait pas fait dans cette intention. On voulait qu’ils comprennent ce que c’est le chocolat et donc on met une petite partie à l’étage sur Valrhona. On a aussi d’autres parties : une partie spécifique enfant, une partie où l’on va faire des ateliers de pâtisserie et de chocolat pendant la journée où les gens pourront mettre la main à la pâte et puis un cinéma immersif – et là c’est une surprise parce qu’on le verra l’année prochaine.

Sébastien – D’accord. Super. Si je comprends bien ce sont 700m2 sur cet étage-là et l’année prochaine cela va doubler, 1400m2.

Franck Vidal – Voilà, c’est ça.

Sébastien – Super. Avec plein de surprises.

Franck Vidal – Plein de surprises.

Sébastien – Donc à revenir au musée.

Franck Vidal – Les spécificités aussi ce sont les animations que l’on fait avec des animateurs toute la journée qui vont faire des animations auprès du public pour leur faire toucher du doigt encore plus ce qu’est le chocolat.

Sébastien – Oui, j’ai vu que vous aviez aussi des ateliers avec vraiment la cabosse qui est ouverte, etc.

Franck Vidal – Tout à fait. Voilà.

Sébastien – Super. En tout cas merci Franck pour cette explication.

Franck Vidal – Merci beaucoup.

Sébastien – Nous, on va continuer la visite et découvrir en profondeur tout ça et moi je vous dis à très bientôt.

Franck Vidal – Au revoir.

Sébastien – Merci Franck. Au revoir.

Franck Vidal – À bientôt, merci.





Facebook Instagram Google+ Pinterest Twitter YouTube