ChocoClic

Mozartkugel : une symphonie chocolatée

ChocoClic

Non seulement compositeur de génie, Mozart est aussi à l’origine de confiseries chocolatées. En effet, afin de célébrer le personnage, de nombreux maîtres chocolatiers se sont emparés de son nom pour créer de nouveaux délices et les faire partager au monde entier.

La genèse du Mozart roulé en boule :
C’est à Salzbourg, ville de naissance de Mozart, que la première Mozartkugel a vu le jour. En effet, en 1890, année du centenaire de la mort du compositeur, le confiseur Paul Fürst jouait avec un morceau de pâte d’amande verte qu’il faisait rouler entre ses doigts. Il fit une boule de 3cm de circonférence qu’il enroba ensuite d’une fine couche de crème de nougat. A l’aide d’une brochette en bois sur laquelle il l’avait placée, il plongea la boule dans du chocolat noir puis reboucha le trou formé par la brochette à l’aide de chocolat liquide. La Mozartkugel était née.


Aujourd’hui protégée par de l’aluminium estampillé d’un portrait de Mozart, la boule est toujours produite selon le même procédé par la famille Fürst. Néanmoins une trentaine de variations ont été créées depuis, on peut ainsi trouver les “Austria Mozartkugeln” produites par la société Manner ou encore des « Mozartkugeln ». C’est d’ailleurs grâce à l’“Echte Salzburger Mozartkugeln” produite à raison de 62 millions de pièces par an par la société Mirabell que la Mozartkugel est si renommée.

La marque Mozart à déguster :
La composition des bonbons Mozartkugel©
La composition des bonbons Mozartkugel©
Loin de s’arrêter à cette confiserie, les chocolatiers ont continué à célébrer le compositeur à travers de nombreuses autres créations. Ainsi, des « cœurs de Mozart » fabriqués par Walter Heindl ont vu le jour à Vienne. On peut aussi se procurer des « Mozart taler » (dollar de Mozart) ou des « Mozart tafeln » produits par la société Mirabell ou encore des cubes ou des croissants Mozart…


On peut dire que l’Autriche n’a pas terminé de nous faire goûter Mozart sous toutes ces formes. Et qui sait ce que les chocolatiers nous réservent en 2020 pour les 250 ans de la mort du compositeur ?





Facebook Instagram Google+ Pinterest Twitter YouTube