ChocoClic

Le puissant Prince Charles Quint qui adopta le cacao d'Amérique

ChocoClic

Né le 24 février 1500 en Belgique, Charles Quint a été le prince d’Espagne le plus puissant du 16e siècle. Grâce à Hernan Cortès, la cour de Charles Quint va adopter avec délice le chocolat originaire de l’Amérique Latine. Les espagnols qui ont fait un séjour au Mexique ne peuvent plus imaginer une vie sans cacao.

Biographie de Charles Quint
Portrait de Charles Quint vers1519, réalisé par l'artiste Bernard van Orley
Portrait de Charles Quint vers1519, réalisé par l'artiste Bernard van Orley
Charles Quint est issu de quatre lignées représentées chacune par l'un de ses grands-parents Bourguignons, un Habsbourg, un Aragonais et un Castillan. Charles Quint est né et a grandi dans une culture francophone et bourguignonne. Il est le fils de Philippe le Beau et Jeanne la Folle. Charles Quint est devenu le prince d’Espagne. En 1506, le Prince Charles Quint est devenu duc de Bourgogne, et souverain des Pays-Bas et de la Franche-Comté. En 1515, il commence à négocier avec son grand-père Ferdinand II d’Aragon pour le succéder. Charles devient l'année suivante roi d’Aragon, de Naple et de Silice. Cette même année, il s'autoproclame roi de Castille. Parti se faire reconnaître comme roi des Espagne, il apprend la mort de son autre grand-père, l'empereur Maximilien, qui lui lègue les duchés autrichiens. Et en 1519, Charles Quint a été élu souverain des romains. Le 24 février 1530, en fera le dernier empereur des Romains, couronné selon la tradition carolingienne par le Pape.

Charles Quint et le chocolat
Christophe Colomb fut le premier européen à découvrir le cacao en juillet 1502 sur la petite île de Guanaja (Honduras), mais il n'attacha aucune importance à ces « amandes ». Ce qui laissa à Hernan Cortès lors de sa conquête du Mexique en 1519 de ramener ces plantes miraculeuses contre la fatigue et la faim dont il offrit à ses maîtres d'Espagne. Le monopole du cacao à cette époque fut alors réservé aux espagnols, et le chocolat comme une ressource très appréciée de l'aristocratie et du clergé. En 1520, le Prince Charles Quint fit connaissance, pour la première fois, grâce à un message du conquérant avec le mythologique mot cacao, un mot qui lui fait rêver. Après 10 années, l'Empereur a goûté et il l’a apprécié même s’il a dit que le chocolat a un goût trop amer. Ayant connu les effets dynamisants du chocolat sur lui-même, il a donné aux membres de sa cour. L'empereur d'Espagne et sa cour firent leurs délices de cette boisson à laquelle ils ajoutaient du miel. Le monopole du cacao à cette époque fut réservé aux personnes nobles espagnoles.





Facebook Instagram Google+ Pinterest Twitter YouTube