ChocoClic

Aztèques, les premiers cultivateurs de cacao

ChocoClic

Un des premiers cultivateurs de cacao, les Aztèques ou Méxicas est un peuple amérindien très avancé du groupe nahua qui a régné dans la partie sud de l’Amérique. En 1519, les conquistadors menés par l’espagnol Hérnan Cortés ont mis fin au règne des Aztèques.

Histoire du chocolat dans l’époque Aztèque
Aztèques, les premiers cultivateurs de cacao
Après l’invention des Mayas du premier breuvage faites à partir de fèves de cacao (cacahuatl) grillées et broyées, les Aztèques accommodèrent leur recette avec de la vanille et du miel pour le rendre moins amer. Ils associent le chocolat avec la déesse de la fertilité (Xochiquetzal). Les Aztèques ont donné comme nom à cette boisson chocolatée le « xocoalt ». Ils croient que ce breuvage au chocolat permet de vaincre la fatigue, cette croyance résulte de la présence de la théobromine en quantité importante dans le chocolat.

Dans l’époque aztèque, les fruits du cacao sont réservés au roi et aux nobles. Ses derniers utilisent le cacao pour épicer leur nourriture. Dans le domaine de la croyance, les Aztèques consomment le chocolat en guise d’offrande au grand Dieu de la forêt (Quetzalcoatl). Les fruits sont très précieux et ils les utilisent comme une monnaie d’échange. Tous les territoires conquis par les Aztèques où poussent des cacaoyers doivent leur verser les fèves de cacao comme taxe.

Hérnan Cortès et les Aztèques
Hernan Cortès a découvert les Aztèques et leur breuvage sacré en 1519. Avec ses hommes, il a été accueilli par Moctezuma l’empereur aztèque comme un Dieu. La date d’arrivée du conquistador correspondant avec le retour prévu du dieu Quetzacoatl et les Aztèques n'ont jamais vu d'hommes blancs barbus avec des armures et des fusils et qui montent les chevaux.
Le peuple aztèque lui a offert une boisson préparée avec du chocolat. En savourant le breuvage, il a constaté que le chocolat peut lutter contre la fatigue. Soucieux d'asseoir le pouvoir espagnol sur le Nouveau Monde, Cortès comprend très vite tout le profit économique que l'on pouvait tirer du cacao, il décida alors, d’exploiter des cacaoyers et d’intensifier la récolte du cacao en Aztèque. En 1524, Hernán Cortès a expédié à Charles Quint une cargaison de fèves de cacao.

L'empereur d'Espagne et sa cour firent leurs délices de cette boisson au chocolat à laquelle ils ajoutaient du miel. À cette époque les Espagnoles monopolisent le commerce du cacao. En 1528, la population aztèque a presque disparue. L’Espagnol expédia le cacao comme une vulgaire monnaie d'échange à la cour d'Espagne.





Facebook Instagram Google+ Pinterest Twitter YouTube