[VIDEO] Les chocolats design des Petits Carreaux de Paris




Sébastien – Bonjour, ici Sébastien du site internet Chococlic.com. Je suis avec Guillaume Lehoux, l’inventeur des Petits carreaux chocolat de Paris. Donc bonjour Guillaume. Je te remercie de nous accueillir. Je voudrais que tu nous expliques un petit peu pourquoi le chocolat, qu’est-ce qui t’a donné cette idée de faire ces tablettes, etc. ? Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

Guillaume LEHOUX – Alors, je vais d’abord réagir sur le mot « inventeur », parce que bon, on peut dire inventeur mais c’est surtout designer.
C’est mon métier. C’est ce qui m’a amené avec mon associé André, qui est là juste à côté, à concevoir ce produit qui est une tablette de chocolat qui reprend le dessin du carrelage du métro parisien – qui est un dessin particulier – et donc avec ce dessin et avec ce projet qu’on a développé au départ en interne de notre agence de design, on a cherché un chocolatier pour faire exister cette tablette et pour réussir à l’amener jusqu’au marché. De fil en aiguille et de contact en contact, on est arrivé jusqu’à Jacques Bockel, qui est un chocolatier un petit peu atypique, qui fait pas mal de projets divers et variés, qui font parler de lui. Il a tout de suite adhéré au projet et il a commencé à collaborer avec nous pour développer ce projet. Donc il a fallu faire un moule particulier. Nous on a travaillé de notre côté sur le packaging, sur le graphisme, mais on voit aussi qu’il y a une fenêtre sur le packaging pour voir le produit. On a un moule qui est un moule consommable ; c’est-à-dire que la tablette est moulée dans son emballage en quelque sorte, voilà. Donc ça il faut voir l’emballage pour comprendre mais c’est une technique qui est maîtrisée par lui quasiment exclusivement. Donc c’est aussi ça qui nous a amené vers Jacques Bockel.

Sébastien – Quel est le déclic que tu as eu pour dire : « Hop, je vais faire cette tablette, les carreaux de chocolat de Paris » ?

Guillaume LEHOUX – C’est la concordance de trois choses en fait. C’est le fait d’être designer, d’être parisien et d’aimer le chocolat. Et puis à force d’être là-dedans, dans ces trois choses, à un moment on se dit : « Il y a quelque chose d’intéressant à faire avec ça. » Voilà. Et donc on arrive à cette tablette atypique qui réinvente un peu les codes de la tablette. On n’a pas des carreaux réguliers donc ça amène une certaine manière de casser la tablette et ça donne un produit original. On a mis aussi, sur ce relief de carrelage de métro, un petit effet de perspective pour évoquer les couloirs du métro, etc., le contexte. Donc le déclic, ça c’est quelque chose qui intéresse beaucoup les gens. Souvent, c’est comment viennent les idées des créatifs et les créatifs sont souvent très embêtés pour répondre parce que les idées viennent sous la douche en fait.

Sébastien – Donc toi c’est sous la douche alors que tes idées viennent ! Peut-être que dans ta salle de bain tu as des carreaux parisiens qui t’ont fait donner l’idée, ou les carreaux de la salle de bain ?

Guillaume LEHOUX – Non même pas, mais enfin quand je dis « sous la douche » c’est une manière de dire que les idées viennent comme ça, on ne sait pas comment et puis quelques fois il faut les noter très vite parce qu’elle repartent aussi très vite.

Sébastien – Ça marche. Et toi est-ce que tu peux nous montrer une tablette pour présenter, comme tu nous indiquais le moule et tout ça ?

Guillaume LEHOUX – D’accord. Donc on a ici une tablette. Je vais la sortir de son fourreau.

Sébastien – Oui.

Guillaume LEHOUX – Ce que je vous expliquais c’est que l’emballage qui est en deux parties, on a une partie qui est le moule consommable. En fait la tablette qu’on voit ici a été moulée directement dans le moule consommable et donc ensuite on la démoule évidemment on a la contre-forme.

Sébastien – Donc on peut même refaire soi-même sa tablette avec ce moule ?

Guillaume LEHOUX – Alors le chocolat est un très bon chocolat et après il faut être sûr, pour ne pas être déçu de son coup, de retrouver du très bon chocolat à ce point bon, mais oui. Dans l’absolu oui on peut remouler. Voilà.

Sébastien – Ce n’est pas les mêmes origines de cacao, on le conçoit.

Guillaume LEHOUX – Quand on s’intéresse un petit peu à la fabrication du chocolat, on comprend très vite que c’est assez compliqué de faire du chocolat et de faire un beau moulage et de faire en sorte que ce soit croquant, brillant, bien dosé, donc voilà, si on veut une bonne tablette Petits carreaux de Paris, c’est mieux d’en prendre une qui sort de l’emballage que d’essayer d’en faire une soi-même. Ensuite, pour finir sur le produit, on a un fourreau qui est un emballage carton avec une fenêtre. Donc l’intérêt de cette technique de moulage c’est évidemment de laisser apparaître le relief de la tablette. On aurait pu utiliser une autre technique de moulage avec des moules réutilisables, mais on aurait pas eu ce blister et donc du coup comme l’une des originalités de ce produit c’est son relief, il fallait le communiquer à l’extérieur de l’emballage pour bien faire comprendre ce que c’est, si on avait juste montré par un graphisme peut-être que ça aurait été moins évident pour les gens. Voilà, le reste après on a les informations sur le

Sébastien – Aujourd’hui c’est quoi vos ambitions ? Faire tous les carreaux de Nantes – alors Nantes je ne sais pas s’il y a des carreaux – mais des grandes villes ? C’est quoi aujourd’hui l’ambition pour aller plus loin ?

Guillaume LEHOUX – Alors, on va déjà commencer par exister, c’est-à-dire qu’on lance notre marque ce soir au salon du chocolat. Les premières tablettes ont été moulées la semaine dernière et les premières ventes ont eu lieu il y a environ une heure et demie. Donc on va déjà commencer par naître avant de chercher à marcher. Donc là notre ambition pour le moment c’est de trouver des distributeurs et puis de promouvoir la marque. On a aussi un site internet pour de la vente en ligne et donc dans un premier temps on va chercher à promouvoir les tablettes telles qu’elles sont ici et puis après évidemment on a déjà plein d’idées sur d’autres produits ou d’autres déclinaisons autour de la thématique petits carreaux de Paris.

Sébastien – Un petit mot pour les internautes qui voudraient, je veux dire, allez je veux prendre des petits carreaux de chocolat de Paris, qu’est-ce que tu pourrais leur dire ? Un petit mot.

Guillaume LEHOUX – Alors déjà qu’il faut qu’ils se fassent plaisir et que si ça leur plaît il ne faut pas qu’ils hésitent. J’ai un petit quelque chose à dire : « On a six recettes. La tablette Petits carreaux de Paris est disponible en six recettes. Donc chocolat noir 98%, noir 65%, noir-café, lait, lait-caramel et blanc. Une des recettes qui est vraiment intéressante c’est la recette noir-café qui est vraiment très surprenante, qui est très bien équilibrée, très douce, et c’est vraiment un vrai plaisir, une vraie surprise quand on la goûte. Donc si je dois dire quelque chose aux internautes c’est : « Vraiment découvrez cette recette noir-café qui est surprenante et qui est excellente évidemment »

Sébastien – Je te remercie Guillaume pour cette présentation de ta nouvelle marque qui je pense va faire un succès parmi les amateurs de chocolat. Nous, on se retrouve pour une prochaine interview. Toujours autant chocolatée. Bye, ciao ! À la prochaine !
[VIDEO] Les chocolats design des Petits Carreaux de Paris
ChocoClic




Les Clubs Chocolat | Les musées du chocolat | Visites de Chocolaterie | Choco Artiste | Qui est Tikao ? | Université du Chocolat | Les Salons du Chocolat dans le Monde




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.