[VIDEO] Le chocolat Bernachon: une histoire de famille (partie 1)



Sébastien – Bonjour, ici Sébastien Rivière du site internet Chococlic.com. Aujourd’hui je suis heureux d’être présent à la Maison Bernachon. Je vous présente Philippe Bernachon. Bonjour Philippe.

Philippe Bernachon – Bonjour.

Sébastien – Je te remercie de m’accueillir dans ta fameuse maison où tu m’as présenté tout à l’heure tes chocolats. Moi j’aimerais que tu nous en dises un peu plus sur Bernachon – parce que je crois que tu m’as dit que ça faisait la troisième génération – est-ce que tu peux dire à nos internautes qui nous écoutent, ce qu’est la Maison Bernachon ? Qu’est-ce que tu veux transmettre ? Elle existe depuis combien de temps ? Etc.

Philippe Bernachon – D’accord. Donc la Maison Bernachon existe depuis 1953. C’est mon grand-père Boris Bernachon qui a créé l’entreprise. Ensuite il y a eu mon papa, Jean-Jacques, qui a pérennisé l’affaire et maintenant donc je suis avec mes sœurs : Stéphanie côté boutique, Candice côté restaurant salon de thé. Tous les trois on essaye donc de perpétuer la tradition du chocolat à Lyon et on essaye de faire de notre mieux pour que la maison grandisse tout doucement.

Sébastien – Aujourd’hui, vous avez combien de boutiques ?

Philippe Bernachon – Il y a une seule boutique à Lyon pour l’instant. Il y a le restaurant salon de thé qui est juste à côté, où les gens peuvent déguster. Et on va dire que la grosse particularité de la Maison Bernachon c’est qu’on va donc transformer le cacao que l’on va acheter à travers le monde sur place juste pour nos clients. On ne va pas revendre dans un but chocolatier, notre chocolat. On le fait vraiment que pour nous. On la particularité de mélanger entre huit et dix sortes de fèves différentes dans notre chocolat – ce qui est plutôt rare voire unique – et c’est ce qui fait que le chocolat Bernachon va vraiment avoir un goût si particulier, si différent par rapport à nos confrères chocolatiers.

Sébastien – D’accord. Oui c’est ça. C’est ce que tu me disais tout à l’heure, que tu mélangeais différentes origines de cacao pour faire ton chocolat propre, à toi, à la Maison Bernachon.

Philippe Bernachon – Ça, c’est ce que mon grand-père a voulu quand il s’est lancé dans l’aventure du cacao. Il voulait vraiment le chocolat qui lui plaise à lui et il s’était projeté dans l’avenir en disant : « Dans pas longtemps tout le monde va avoir le même chocolat, donc moi je fais mon chocolat. » Donc c’est pour ça qu’il avait acheté différentes machines, envoyé mon père en stage à Amsterdam pour apprendre à faire le chocolat et après acheter les différents cacao pour vraiment faire son mélange et vraiment avoir un goût Bernachon.

Sébastien – Et toi qui perdure ça, depuis quand tu as rejoint l’aventure ?

Philippe Bernachon – Alors en fait au départ moi j’étais plus parti dans le côté commercial, comptabilité et puis après, le chocolat est un produit tellement merveilleux qu’on est vite rattrapé. J’ai travaillé avec le chef chocolatier de la maison pendant dix ans et il m’a vraiment appris à aimer le chocolat, à le comprendre et à faire des choses qui sont fabuleuses avec ; du coup, après, quand on reprend une affaire comme ça c’est facile de le promouvoir parce que c’est un produit qu’on aime.

Sébastien – Oui, je pense que tu as ça dans le sang en plus, avec ton grand-père, ton père et toi qui t’es mis dans l’aventure ensuite.

Philippe Bernachon – Exactement. Donc c’est une belle aventure qui continue et tout va pour le mieux.

Sébastien – C’est parfait. Est-ce que tu peux me parler un petit peu de tes spécialités de la Maison Bernachon ?

Philippe Bernachon – On va dire qu’il y a la spécialité de la Maison Bernachon qui est le Palais d’Or. Le Palais d’Or c’est une ganache, mais qui est très particulière chez nous parce qu’elle est faite avec de la crème épaisse.

Sébastien – La crème épaisse. C’est vrai que ce n’est pas souvent.

Philippe Bernachon – Isigny Sainte-Mère 45% de matière grasse, donc c’est quelque chose très typique aussi, avec un peu d’acidité et tout ça. Après il y a un bonbon que j’adore, qui s’appelle l’Aveline . C’est un gianguja noisette avec des morceaux de noisette et des petits grains d’amande à l’intérieur. Ce que tu as goûté tout à l’heure l’amande princesse, les deux coques de nougatine avec un praliné amande à l’intérieur enrobé de chocolat noir ; ce sont des spécialités qui sont, on va dire, depuis trois générations mais qui sont toujours là. Les clients qui viennent chez nous c’est vraiment pour le classicisme on va dire, de ces bonbons et de cette pâtisserie. Il n’y a pas trop d’artifices. Les gens viennent ici pour le chocolat. J’aime bien reprendre une parole que disait mon grand-père : « Le bon chocolat se suffit à lui-même. » Donc ça veut bien dire ce que ça veut dire. Je trouve ça intéressant.

Sébastien – Par rapport à l’équilibre des recettes que tu fais.

Philippe Bernachon – Exactement. Ce sont entre huit et dix sortes de chocolat différent, de cacao différent, ça va faire vraiment quelque chose d’atypique et c’est ça qui est intéressant.

Sébastien – Et toi, qu’est-ce que tu aimerais ? Ce serait quoi ton plus grand rêve chocolaté ?

Philippe Bernachon – Que ça continue comme ça pendant de nombreuses années.

Sébastien – Je crois que toi tu as déjà été dans les plantations aussi ?

Philippe Bernachon – Oui, oui.

Sébastien – Tu as été voir les fèves de cacao.

Philippe Bernachon – Oui, tous les ans j’essaye de faire un petit tour dans les plantations, parce que je trouve que le produit au départ est magique aussi parce que quand on va couper la cabosse en deux et que l’on va prendre ce petit bout de mucilage, on va avoir des goûts très fruités, très floraux, que l’on va retrouver quelques fois tout à la fin de la chaîne quand on mange du chocolat. Je trouve ce parallèle très intéressant, et après de comprendre comment eux ils travaillent dans les plantations, humainement c’est sympa.

Sébastien Rivière et Philippe Bernachon© ChocoClic.com
Sébastien Rivière et Philippe Bernachon© ChocoClic.com

ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.