Pleins feux sur le chocolat CÔTE D'OR

Côte D'or est l'une des plus anciennes marques de tablettes de chocolat. Malgré son histoire mouvementée et son ancienneté, elle a pu survivre dans le marché chocolaté et devient actuellement l’un des chocolats les plus prisés au monde. Son secret repose dans sa recette, en effet, tous les produits sous l’enseigne de la cote d’or garde toujours l’originalité de la fabrication. En outre, cette marque regorge d’histoire fort intéressante et sa spécificité ne cesse d’étonner tous les amoureux de ce produit exceptionnel.



L’histoire du chocolat Cote d’or

Affiche Côte d'Or©
Affiche Côte d'Or©
Le 24 avril 1883, Charles Neuhaus, un traditionnel chocolatier belge a créé et enregistré la marque du chocolat Côte d'Or. Cette dernière a été nommée en référant « Gold Coast » l'ancien nom du Ghana contemporain ; un endroit où il a sélectionné une partie de ses fèves de cacao. En 1898, l'usine est devenue la propriété de M. et Mme Léopold Bieswal, qui l'a acheté pour leur fils, Joseph. L'année 1899 a marqué le début d'une collaboration fructueuse entre les compagnies Joseph Bieswal et Lambert SA Michiels. En 1906, au mois de juillet, ils ont fondé l’entreprise « SA Alimenta » sous cette marque. Au début du XXe siècle, les Belges ont découvert de nouveaux horizons, ainsi que de nouveaux goûts. Ils sont devenus des amateurs du chocolat éléphant, qui a été célèbre depuis. L'éléphant avec le palmier et les trois pyramides est devenu leur symbole. Un symbole fort, car il est toujours avec nous aujourd'hui. Une source affirme également que les éléphants ont été utilisés pour transporter les sacs de fèves de cacao.

Les spécificités et variétés de Cote d’or

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des ingrédients de qualité sont devenus indisponibles. Pour cette raison, l’enseigne a cessé de produire du chocolat. Elle a changé et a fait de la place pour le Congobar de qualité inférieure ; mais cela n’a pas duré. Le chocolat côte d’or a bien choisit ses ingrédients. En effet, la chocolaterie met les pleins feux sur le chocolat Côte d'Or et ne cesse de prendre un grand soin à la torréfaction et au broyage de ses fèves. Elle augmente même le taux de cacao pour avoir un goût particulier dans le chocolat. Ce dernier est un ingrédient clé dans de nombreux aliments comme les milk-shakes, barres chocolatées, biscuits et céréales. Il est un produit qui nécessite des procédures complexes à produire. Tous les jours, l’usine à Halle près de Bruxelles, produit 1,3 million mignonnet et 2 millions de Chokotoffs. La Côte d'Or gamme de produits propose des spécialités y compris mignonnets (petites barres de chocolat), bouchés chocolats, chocotoffs (un bonbon au chocolat typique caramel). Il fabrique aussi les barres plus traditionnelles, chocolat aux noisettes et crèmes pralinées. Des caractéristiques diverses composent le chocolat Côte d’or. La variété noire contient au moins 30 % de cacao provenant de fermes certifiées Rainforest Alliance. Aujourd’hui, on peut les classer par famille : le mendiant et la gayette de Charleroi. Le mendiant est une pastille de chocolat garni par des fruits secs. La gayette de Charleroi est une confiserie au chocolat.
ChocoClic




Portrait de Chocolatiers | Les Marques de Chocolat | Spécialités | Le matériel du Chocolatier | La tenue du Chocolatier | Formations | Label Pur Beurre de cacao | Les Concours Chocolatés




 Inscrivez vous GRATUITEMENT et recevez les news Chocolat

Votre email ne sera pas revendu, et reste en sécurité. 






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.