Les rêves chocolatés de Guy Roux



Sébastien – Je suis sûr que tu as un rêve des plus fous. Ce serait quoi pour toi ?

Guy Roux – Honnêtement le rêve le plus fou, comme j’ai dit tout à l’heure, moi je n’ai pas un rêve personnel. J’ai un rêve de transmettre le bon goût, le bon, honnêtement je vais parler un peu cru, arrêter de voir de la merde, je suis franc. Ça fait 40 ans qu’on nous fait manger n’importe quoi et aujourd’hui les gens commencent à prendre conscience parce que maintenant on sait beaucoup de choses. Moi, le rêve que j’ai, c’est vraiment que les gens prennent soin de leur santé. Et ce n’est pas parce que moi j’ai des problèmes ou ma famille. Quand on aime son métier, on aime faire autre chose, on aime aussi transmettre cela. J’ai été enseignant, c’est aussi ce que j’essaie de transmettre.

Sébastien – D’accord. Oui c’est vrai que ça c’est un beau rêve. Que tout le monde mange bien, équilibré, qu’on soit tous en bonne santé.

Guy Roux – Je sais que cela peut paraître utopique mais quand même le transmettre petit à petit, si je ne suis pas tout seul mais si on est beaucoup plus nombreux à le transmettre, les gens vont prendre conscience.

Sébastien – Oui mais je pense qu’il y a beaucoup de mouvances qui se mettent en place.

Guy Roux – Et si de notre côté on est nombreux, on pourra faire tomber les prix. Parce que les prix des matières premières, des bonnes matières premières sont très élevés, pas toujours à juste titre. Mais voilà c’est comme ça, et nous, on ne peut pas faire contre. Le seul fabricant de maltitol en France, c’est l’usine Roquette. Elle a le monopole.

Sébastien – Ça marche. Et toi, par rapport au nouveau chocolatier-couverturier, beans-to-bar ? C’est vrai qu’il y en a qui font du sans sucre. Comment tu vois cette nouvelle tendance dans le secteur du chocolat ?

Guy Roux – Je pense que c’est une tendance qui va aller de plus en plus loin. Maintenant, c’est un petit peu compliqué, puisque pour faire du chocolat sans sucre, on est un petit peu mal vu par certains chocolatiers, par certains industriels, et on n’a pas les provenances de cacao que l’on veut. Moi, ça fait trois ans que je me bats. Ça fait trois ans que, jusqu’à maintenant j’avais que des fèves de Saint Domingue et je ne peux pas élargir ma gamme. Aujourd’hui la tendance c’est quand même de montrer la provenance. Étant donné que maintenant j’ai des difficultés importantes en fabrication, je suis arrivé là maintenant à avoir différentes provenances : Grenade, Madagascar, Pérou, Saint-Domingue et Ghana. J’ai quand même cinq provenances différentes pour faire du chocolat sans sucre, mais c’est compliqué.

Sébastien – Super. Guy, avec ça, tu as peut-être un dernier mot à transmettre aux internautes ?

Guy Roux – Ce que je voulais transmettre, c’est, essayez de regarder – alors ce n’est pas une publicité personnelle – regardez mon site internet où là vous avez – www.chocolatsanssucre.com - où là vous avez toutes les explications sur le sans sucre, c’est pour cela que je veux en parler.

Sébastien – Je vous le mettrai en-dessous de la vidéo, ne vous inquiétez pas.

Guy Roux – Il y a toutes les explications sur le sans sucre. Évidemment il y a tous les bonbons en chocolat mais il y a aussi toutes les dates de salons où je vais. Là j’invite les gens à venir goûter. Il y a vraiment des découvertes à faire au niveau gustatif, j’invite tout le monde est très satisfait et étonné.

Sébastien – Merci Guy.

Guy Roux – Merci à vous.

Sébastien – Vous me trouverez bientôt dans notre nouvelle vidéo. On vous dit : « À bientôt ».

Guy Roux – À bientôt.

Sébastien – Merci. Au revoir.
ChocoClic




Portrait de Chocolatiers | Les Marques de Chocolat | Spécialités | Le matériel du Chocolatier | La tenue du Chocolatier | Formations | Les Concours Chocolatés | Label Pur Beurre de cacao




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.