Le Japon et le Chocolat

Le Japon est la troisième puissance économique mondiale. C’est un pays fortement industrialisé dont le développement technologique est le plus avancé dans le monde. Il se démarque en effet par ses groupes de construction comme Mitsubishi, Toyota, Samsung, Sony, etc., qui lui prévaut la première place dans l’industrie de l’automobile et de l’électronique. Appelé aussi « Pays du Soleil levant », il se distingue par sa culture millénaire, dont de nombreuses spécificités sont connues dans le monde entier. En l’occurrence, le Japon a toujours tenu une place importante dans le monde des arts martiaux en étant le berceau du karaté et le pays des légendaires samouraïs. Sa cuisine typique, véhicule d’une culture riche en tradition, a aussi conquis le reste du monde. Elle est essentiellement à base de poissons, de riz, de légumes et d’algues. Le monde reconnaît à la cuisine japonaise le sushi, le sashimi et la tempura, mangés à la baguette avec un peu de wasabi et le tout avec une gorgée du fameux saké. Fins gourmets, les Japonais ont découvert dans le chocolat, une autre gourmandise.



Le chocolat et le Japon

Chocolat Setsuko
Chocolat Setsuko
Il existe divers chocolatiers au Japon : locaux et étrangers. En effet, les maîtres chocolatiers étrangers se sont implantés au Japon depuis quelques années. Tel est l’exemple de Jean-Paul Hévin, un artisan français et le chocolatier « Histoire de chocolat », une grande marque de la chocolaterie brestoise.

Mais depuis 1950, le monde du chocolat japonais a lui-même ses propres artisans chocolatiers : Mary’s chocolate et Madame Setsuko. Mary’s chocolate est la première chocolatière japonaise créée au Japon par des Japonais. Chez ce chocolatier se trouvent des chocolats fantaisies de toutes sortes et aux goûts variés. En outre, dans la chocolaterie de Madame Setsuko sont exposées des ganaches fleuries décorées à la main appelées les bijoux de chocolat. Dix-huit variétés de fleurs sont illustrées, comme la violette, par exemple, qui est représentée par du chocolat amer parfumé au cognac sous une couche de chocolat blanc.

Pourtant, ce ne sont pas les seuls types chocolat produits par ces chocolatiers japonais. En effet, ils surprennent le monde du chocolat avec des chocolats au goût de plante, de thé vert et de gingembre.

La place du chocolat japonais sur le marché

Le chocolat japonais est maintenant un concurrent direct de tous les grands maîtres chocolatiers. Notamment les chocolatiers belges et suisses. Et avec le pâtissier japonais, Es-Koyoma, sacré meilleur maître chocolatier étranger, en 2011, le Japon fait connaître sa culture et l’instinct particulier de ses chefs à travers son chocolat. On notera aussi Shigeo Hirai, champion du monde en 2009.

Par ailleurs, le packaging des chocolats japonais est différent de ce qu’on a tendance à trouver. Les tablettes de 200 gr sont loin du compte puisque les tailles et les proportions sont normales, voire petites, et le prix de même. Quant aux occasions pour offrir du chocolat, celle de la Saint Valentin a été instaurée depuis peu au Japon. Et la coutume veut que ça soit la fille qui l’offre, d’abord à son amoureux, ensuite à son père.
Es-Koyoma
Es-Koyoma

ChocoClic




Histoire du chocolat | La Culture du Cacao | Les Variétés du cacao | La Récolte du Cacao | Fabrication du chocolat | La Réglementation | La Qualité | Conseils dégustation | Les Vertus du chocolat | Les Variétés du chocolat | Les Pays et le chocolat | Chocolat BIO | Chocolat sans sucre | Les Tablettes Chocolat




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.