ChocoClic, Tout sur le chocolat !

La provenance des fèves de cacao du Venezuela El Pedegral

Le Venezuela (ou la terre de la Grâce) est un pays de grande beauté et de contrastes, situé au Nord de l’Amérique du Sud. D’une superficie totale de 912 050 km2, le territoire vénézuélien s’étend de l’Équateur jusqu’au Nord du 11ème parallèle. En terme géographique, le Venezuela est limité respectivement à l’Est, à l’Ouest, au Nord, au Sud par le Guyana, par la Colombie, par les Caraïbes, par le Brésil. Trois zones sont délimitées dans le territoire vénézuélien : les plaines au centre, le massif guyanais au Sud-est et les Andes à l’Ouest.
Dans la mer des Caraïbes et dans l’Atlantique, Venezuela possède 72 îles (dont Margarita est la plus importante et la plus grande) regroupées au sein de ses dépendances fédérales. D’après des études en l’année 2012, le pays abrite plus de 28 047 938 d’habitants (densité moyenne : 30 habitants / km2) dont l’indice de développement humain s’évalue à 0,735.



L’origine du cacao vénézuélien

©ecco fotolia ChocoClic.com
©ecco fotolia ChocoClic.com
Lors de l’arrivée des conquistadors Espagnols en Venezuela, ils ont constaté diverses régions vénézuéliennes qui favorisent la culture du cacao, telles que le Rio Noir, l’El Pedegral, les bords du lac de Maracaibo et ceux des rivières voisines. Ce sont effectivement les peuples anciens qui pratiquaient la culture du cacao (uniquement de la variété Criollo). Les indigènes de l’époque consommaient une boisson extraite des fèves de cacao à laquelle s’ajoutaient des épices et de l’eau. Les Aztèques et les Indiens vénézuéliens utilisaient également les fèves de cacao pour des fins médicinales ou religieuses.
Plus tard, la variété issue de la Trinité a été introduite en Venezuela et s’appelle maintenant Trinitario (hybride issu du croisement entre le Forastero et le Criollo).
Entre 1600 et 1800, les plantations du cacao s’étendaient dans tout le pays grâce aux moines capucins originaires de l’Aragon. .
Environ 20 000 tonnes de cacao sont récoltées annuellement durant les années 1800. Ainsi, le cacao représentait 75% des produits d’exportation vénézuéliens et générait un bénéfice considérable.

L’économie du pays

Actuellement, 2500 personnes sont mobilisées pour la production de cacao dans la seule région d’El Pedegral, Venezuela. La qualité des fèves produites ainsi que la facilité de l’exportation (les réseaux de collecte vénézuéliens étaient depuis longtemps structurés) incitent les agriculteurs à étendre leur zone d’intervention. À vrai dire, de 1990 jusqu’en 2003, la quantité de production vénézuélienne n’a jamais cessé d’augmenter. Son pic le plus remarquable atteint en 2003 une valeur de 22 000 tonnes. Cette productivité a d’ailleurs un impact majeur pour l’économie. Les exportations constituent le plus important revenu de l’État. Toutefois, le gouvernement vénézuélien tend actuellement à équilibre les valeurs de ses produits agricoles pour stabiliser l’économie du pays.
ChocoClic




Les provenances du Cacao




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.