La provenance des fèves de cacao du Cameroun

Le Cameroun ou la République du Cameroun est un État situé dans la partie centrale de l’Afrique. C’est une ancienne colonie allemande. Économiquement parlant, c’est l’un des pays les plus prospères d’Afrique. L’une des ressources naturelles qui fait sa force est le cacao. En effet, le Cameroun est un des pays qui cultive le cacaoyer ou Théobroma cacao. Ce dernier est un arbre fournissant la fève de cacao. Elle est obtenue à partir de la torréfaction des amandes qui se trouvent dans le fruit ou la cabosse. Mais si la plupart des cacaoyers africains sont de l’ordre des forasteros, celui du Cameroun est d’un autre genre.



Le cacao camerounais

©ecco ChocoClic.com
©ecco ChocoClic.com
La variété de cacao trouvé au Cameroun est le trinitario. Ce dernier est un hybride issu de deux races de cacao, le criollo et le forastero. C’est un grain savoureux qui contient les qualités des deux autres. Il est apparu vers le 19è siècle sur l’île de la Trinité, d’où son nom. Le cacao obtenu par cet arbre est de propriété fine. Sa cabosse a une grande variété de coloris, contenant un nombre irrégulier de fèves. Ces dernières, quant à elles, sont brunes foncées, avec une forme plus ou moins arrondie et de dimension régulière.

Au goût, cette variété de cacao est caractérisée par des notes fruitées et un arôme vif. Il est légèrement amer en bouche, avec une certaine acidité. Normalement, les cacaos issus des trinitarios se trouvent dans la catégorie haute qualité des chocolats noirs. Exception faite du trinitario du Cameroun qui est généralement classé comme produit en vrac, de qualité courante. La récolte principale s’effectue entre septembre et octobre. Mais il peut parfois s’étendre jusqu’en janvier et mars, selon la production.

La place du cacao camerounais dans le marché mondial

Le cacao fait partie intégrante de l’économie du Cameroun. Le pays dispose de ressources naturelles agricoles, comme le cacao et le miel, forestières, pétrolières et minières, telles que le cobalt et le diamant. La plupart de ces produits sont destinés à l’exportation. Et concernant le cacao, 90 % de la production est exportée vers les marchés communs. Il y a les Pays Bas qui en achète dans les 50 %, la France avec 30 % et les États-Unis qui prennent environ 10 % de la production. Mais le problème des cacaos camerounais est que 45 % de leur produit sont classés courant tandis que 13 % seulement sont considérés comme de qualité supérieure. Cela n’empêche que le pays occupe actuellement la cinquième place mondiale dans la production du cacao.

Le cacao est une des denrées principales de l’économie du Cameroun. C’est la raison pour laquelle, bon nombre de ses agriculteurs se sont tournés vers cette culture.
ChocoClic




Les provenances du Cacao




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.