La provenance des fèves de cacao d'Asie

L’histoire du chocolat remonte à l’époque de la découverte du continent américain par les plus grands conquéreurs. En effet, Christoph Colomb a été le premier à découvrir le fruit du cacaotier, mais n’y a accordé aucune importance. En 1520, Fernand Cortez, conquéreur espagnol a découvert chez les Aztèques (grâce à une dégustation avec l’empereur Aztèque) les véritables valeurs des fèves de cacao. À son retour en Espagne, le conquistador a emporté quelques kilos de cacao et des accessoires nécessaires à leur transformation.
Le roi Charles V d’Espagne, fasciné par la saveur du cacao, l’a jugé un peu trop amer. Durant des dizaines d’années, les Espagnols ont été les seuls à connaître les propriétés du cacao. Mais, à partir des années 1700, l’Angleterre, d’autres pays européens, africains ont pris connaissance des bienfaits du cacao. En revanche, le cacao n’a été introduit en Asie qu’au milieu du 19e siècle.



L’Asie et le cacao

©ecco fotolia ChocoClic.com
©ecco fotolia ChocoClic.com
L'Asie est certainement la plus jeune région productrice de cacao, mais présente un grand potentiel économique. De récentes innovations apportées aux techniques de plantations, de production et de transformation ont fait avancer l’Asie dans la bonne voie. Depuis 30 ans, l’industrie locale du cacao, déjà développée conformément aux normes internationales, est l’un des piliers économiques de la région. Des organisations internationales telles que les grandes marques chocolatières soutiennent techniquement d’ailleurs les petits agriculteurs asiatiques. Ainsi, les principaux concernés dans la filière cacao sont encouragés à s’armer de nouvelles techniques, de nouveaux programmes afin d’améliorer constamment la qualité de production.

La production asiatique

Parmi les pays asiatiques, le Vietnam est peut-être le plus avancé dans le secteur du cacao. En effet, la physionomie actuelle du marché tend à démontrer la suprématie de ce pays. Avec une quantité et une qualité de production qui ne cesse de se renforcer (sur 9000 hectares de cacaotiers Forastero et Criollo, deux tonnes par hectares), Vietnam pourrait sans doute gagner le titre de meilleur producteur de cacao pour l’année 2013. Sur le plan production, Vietnam dispose du soutien financier de l’administration américaine, et du soutien technique de la multinationale agroalimentaire Cargill. En Indonésie, environ 17000 agriculteurs locaux espèrent lancer leur production de cacao grâce au soutien régulier de l’entreprise chocolatière Mars. L’objectif principal pour ce programme est de développer de nouvelles méthodes et conséquemment d’assurer un meilleur revenu aux paysans.

Certes, la description de la filière cacao de ces deux pays asiatiques ne suffit pas pour avoir une vue d’ensemble de celle de l’Asie. Toutefois, l’engagement et la ténacité des acteurs asiatiques de la filière suffisent grandement à espérer un retour en force du Vietnam, et une accession de l’Asie à une meilleure place dans le marché mondial du cacao.
ChocoClic




Les provenances du Cacao




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.