ChocoClic, Tout sur le chocolat !

La Fête de Pâques

C'est parce que le chocolat est l'un des aliments les plus appréciés à travers le monde qu'il a sa place dans de très nombreuses occasion...



© ChocoClic.com
© ChocoClic.com
la coutume d'offrir des œufs remonte à l'Antiquité

C'est parce que le chocolat est l'un des aliments les plus appréciés à travers le monde qu'il a sa place dans de très nombreuses occasions.

Pâques en est un des meilleurs exemples.

La coutume d'offrir des œufs au début du printemps remonte à l'Antiquité. Dans de très nombreuses cultures, les œufs sont symbole de fécondité et de renouveau. Des siècles plus tard, cette tradition est toujours célébrée.

Il y a environ 5.000 ans, les Perses offraient déjà des œufs ... de poule comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps ! Les Romains, qui eux aussi leur prêtaient d'heureux effets, en cassaient le jour du printemps pour purifier l'atmosphère.

C'est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers œufs peints firent leur apparition en Europe. A l'origine coloriés en rouge et décorés de devises ou de dessins, les œufs de poule s'échangeaient à l'occasion de la fin du Carême, symbolisant ainsi la fin des privations de l'hiver.

A partir de la Renaissance, les œufs de poule furent remplacés par des œufs en or dans les cours de souverains européens. Décorés de métaux précieux, de pierreries et même de peintures de célèbres artistes, ces objets connurent leur apogée avec les célèbres œufs de Fabergé à la cour de Russie, à la fin du XIXe siècle.

Aujourd'hui, les œufs de Pâques sont en chocolat. Beaucoup plus gros et délicieux, ils ravissent petits et grands. Cette tradition, présente dans de nombreux pays, est relativement récente. Les moulages en chocolat ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle, grâce aux progrès d'affinage de la pâte de chocolat et à la mise au point des premiers moules en fer étamé et argenté.

Voici le secret de fabrication : après avoir été fondu à 50 degrés-C, le chocolat est malaxé jusqu'à l'obtention d'une pâte fine et lisse qui, légèrement refroidie, est versée dans un moule. Après refroidissement total, les formes sont démoulées puis décorées.

Antioxydant par excellence, le chocolat a le pouvoir de nous défendre contre les attaques oxydatives des radicaux libres, produits entre autres par notre alimentation, phénomènes impliqués dans le vieillissement, les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

Alors, quelle bonne excuse pour confectionner des Pâques au nid...

Beurrer largement un moule en couronne de 20cm de diamètre.

Casser 350g de chocolat en morceaux et laisser fondre au bain-marie, sans le toucher, avec trois cuillerées à soupe de café fort.

Dès que les morceaux sont mous (s'en assurer avec la pointe d'un couteau), poser à la surface 120g de beurre coupé ; retirer du feu et remuer.

Ajouter 60g de sucre glace, une cuillerée à café de vanille liquide et 150g de biscuits type petit-beurre écrasés.

Verser la pâte dans le moule et mettre au réfrigérateur plusieurs heures.

Démouler. Remettre la couronne obtenue au frais.

Faire chauffer 100g de crème fraîche jusqu'à ébullition, ajouter 100g de chocolat cassé.

Faire fondre, puis laisser refroidir.

Glacer la couronne de ce mélange et laisser durcir.

Remplir le centre avec des œufs de Pâques.
ChocoClic




Cinéma, théâtre et Chocolat | Stars et Chocolat | Mode, Art et Chocolat | Les fêtes | Vin, alcool et Chocolat | Choco Librairie | Les Folies du Chocolat | Les Stimulations du Chocolat | Cosmétique chocolat




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.