Interview Chocoa, un salon inédit en questions…



Interview Chocoa, un salon inédit en questions…
b[Gregor Küpper, vous lancez un nouveau salon professionnel axé sur le chocolat. Que motive cette initiative ?]b

Aider les chocolatiers belges et étrangers à développer leur exportation.
La plupart des chocolatiers sont des entreprises de petite ou moyenne taille : pour rencontrer et accueillir les acheteurs internationaux, ils ont un réel besoin d’une plate-forme spécifique. Or, jusqu’à présent, les foires professionnelles existantes s’adressent principalement à un public de fabricants industriels de confiserie. Chocoa a l’ambition de combler ce vide et de répondre à la demande du secteur.


b[Parviendrez-vous à convaincre les acheteurs internationaux de se déplacer à nouveau, sachant qu’ils auront déjà fait le voyage pour l’ISM par exemple?]b

La question ne se pose pas vraiment car le public cible de Chocoa est en grande partie différent. Un acheteur international, à la recherche de gammes de chocolat artisanal ou de chocolat de qualité hors du commun ne les trouvera qu’à Chocoa et cela en grande concentration. En outre, il ne faut pas oublier l’aspect “ volume ” : si les exposants et les visiteurs d’ISM par exemple traitent généralement de commandes par container, les acteurs de Chocoa négocient quant à eux des livraisons par 100 kg ou par palette.
Autre point important : le chocolat constituant un réel ambassadeur de la Belgique, la région Bruxelles-Capitale soutient Chocoa au travers de son réseau d’attachés commerciaux dans le monde entier. Des budgets considérables sont prévus pour inviter des acheteurs de pays et régions stratégiques. Il est plus que probable que les régions flamande et wallonne suivent cet exemple.

b[Les exposants seront-ils également soutenus financièrement ?]b

Chocoa ayant comme unique vocation la promotion de l’exportation, le ministre bruxellois Didier Gosuin accordera un soutien exceptionnel (allant jusqu’à 30% du coût de participation) aux chocolatiers établis dans la région Bruxelles-Capitale.
Il s’agit réellement d’une première en matière de participation à un salon ayant lieu en Belgique. Cette initiative permettra ainsi à de nombreux chocolatiers de participer à un salon professionnel afin de développer leurs affaires à l’étranger.
Les régions wallonne et flamande seront invitées à faire de même pour les chocolatiers installés sur leur territoire.
En ce qui concerne les exposants étrangers, ils pourront vraisemblablement obtenir une aide auprès de leurs propres instances nationales.


b[Prévoyez-vous des événements, des démonstrations pour les visiteurs de Chocoa ?]b

Rappelons que le salon ne sera accessible qu’aux professionnels du secteur: acheteurs, importateurs et distributeurs internationaux. Ils pourront assister à des séances d’analyse sensorielle de chocolat et de ses ingrédients. Des conférences sur l’obtention d’aides financières à l’exportation, sur les exigences en matière d’étiquetage des ingrédients ou encore sur leur valeur énergétique par exemple seront proposées aux visiteurs et exposants.

b[Pourquoi installer Chocoa à Bruxelles ?]b

La Belgique est connue dans le monde entier pour la qualité de son chocolat. Bruxelles est au cœur de l’Europe, possède une réelle portée internationale et bénéficie d’un excellent réseau de communications. Et puis, notre capitale, c’est tout un art de vivre, une cuisine de haut vol et un accueil incomparable !
En plus, je suis sûr que nous aurons du beau temps fin avril 2003…
ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.