Expo Milano 2015 : la lutte contre la traite des enfants dans les cacaoyères ivoiriennes

Le thème du travail des enfants a été abordé le12 août dernier à l’Exposition Universelle 2015 de Milan à l’initiative de la Côte d’Ivoire. L’occasion pour ce pays d’illustrer ses efforts pour éradiquer ce fléau, notamment au niveau de ses exploitations cacaoyères.



Offensive de l’état ivoirien contre le travail des enfants dans les cacaoyères

Expo Milan 2015©
Expo Milan 2015©
La traite des enfants demeure une réalité récurrente dans le monde, notamment dans les pays émergents et les pays les moins avancés (PMA). Néanmoins ces dernières années ont vu un engagement concret des autorités contre ce fléau dans certains pays comme la Côte d’Ivoire, dont on sait qu’elle constitue depuis plusieurs années une destination importante du trafic des enfants provenant des pays frontaliers pour des travaux agricoles – majoritairement dans la filière cacao.

Sous la houlette de sa première dame, Dominique Ouattara, l’état ivoirien a mis en place un Plan d’action national contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants. Visant à renforcer concrètement l’application de la loi interdisant la traite humaine – en vigueur dans le pays depuis 2010, ce plan intervient sur trois volets incluant la prévention, la protection et la répression, s’appuyant aussi bien sur des structures législatives que sur la surveillance et la sensibilisation.

Une action multisectorielle récompensée par un meilleur classement mondial

Carte de la Côte d'Ivoire©
Carte de la Côte d'Ivoire©
Plusieurs avancées ont été ainsi réalisées depuis 2 ans, dont la promulgation d’un décret prévoyant l’obligation d’accompagnement parental pour les sorties des mineurs à l’étranger –renforcé par des accords frontaliers bilatéraux avec le Burkina Faso et le Mali. L’état ivoirien prévoit par ailleurs l’obligation de la scolarisation à partir de l’année 2015-2016, ainsi que des efforts pour améliorer les conditions des travailleurs agricoles afin de préserver leurs revenus.

La Côte d’ivoire compte également à son actif un Comité national de surveillance contre la traite et le travail, présidé par l’épouse du chef d’état, et prévoit des campagnes de sensibilisation auprès des familles les plus vulnérables. Son plan d’action lui vaut aujourd’hui de se voir attribuer une meilleure note dans le rapport annuel du Département d’Etat américain sur la traite humaine, et de remonter au Niveau 2 du classement mondial dans la lutte contre ce fléau.
ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.