Bocuse d’Or 2013, le plein de nouveautés !

Depuis 1987, tous les deux ans, le Bocuse d’Or donne rendez-vous à Lyon, aux jeunes chefs les plus prometteurs de leur génération, issus des cinq continents. Plus qu’une simple compétition de cuisine, le Bocuse d’Or est un show, une fête, un révélateur de talents, une arène gastronomique de 8000 m² où s’expriment toutes les cultures culinaires du monde.



Bocuse d’Or 2013, le plein de nouveautés !
C’est aussi un prestigieux réseau mondial de plusieurs milliers de chefs réunis autour des mêmes valeurs d’excellence et d’amitié.

De nouveaux pays pour la première fois en compétition et un règlement revisité poussant à toujours plus de créativité feront du 14e Bocuse d’Or une édition riche en surprises et en sensations !

La suprématie scandinave sera-t-elle renouvelée ? La France remontera-t-elle sur le podium ? Comment se comporteront les candidats face à ce nouveau challenge proposé ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses à l’issue de cette finale 2013.

Le Bocuse d’Or :

24 chefs, 24 nations, 5 continents, 24 façons différentes de cuisiner !


En 1987, quand Paul Bocuse imagina ce que serait le Bocuse d’Or, sa vision était claire : mettre sur le devant de la scène les cuisines du monde et intégrer à chaque édition de nouvelles nations à la famille du Bocuse d’Or.

Excepté en 2011, où aucun représentant africain ne figurait au casting, tous les continents ont toujours été représentés au concours.

Le Bocuse d’Or 2013 marquera le retour de l’Afrique dans la compétition, avec le Maroc dont ce sera la première participation. Bénéficiaire d’une Wild Card attribuée par le Comité International d’Organisation, le pays défendra fièrement ses couleurs lors de la finale mondiale.

En s’ouvrant de plus en plus au tourisme, les pays de l’Est font également évoluer leur gastronomie. Lors de la sélection européenne, la Hongrie et l’Estonie, classées respectivement 9e et 11e sur 24, se sont placées devant des pays vedettes comme l’Italie ou l’Espagne, par exemple. À n’en pas douter, la Hongrie, qui participera pour la première fois à la finale, et l’Estonie, pour la seconde fois, auront à cœur de défendre leur patrimoine culinaire et de se faire une place sur la scène de la gastronomie internationale.

À l’instar des pays scandinaves ces dernières années, le continent Sud-américain connaît lui aussi un renouveau gastronomique. Avec pour chef de file Alex Atala, Président du jury lors du dernier Bocuse d’Or Europe, ces chefs s’exportent et font référence en matière de créativité. Une créativité et un savoir-faire que le Brésil, le Guatemala et le Mexique, présents en finale, mettront à profit pour surprendre le jury.
Avec deux pays très expérimentés que sont le Japon (13 finales à son actif) et Singapour (8 finales), la confirmation de la Chine au plus haut niveau et une première qualification très prometteuse du Sri Lanka, l’Asie sera un adversaire redoutable.


Une édition pleine de surprises… Un nouveau règlement

Outre les pays qui font leur entrée pour la première fois dans la compétition et ceux qui y font leur retour, une autre nouveauté – de taille ! – marquera la prochaine édition de la compétition : afin de redistribuer les cartes et obliger les chefs à toujours plus de créativité et spontanéité, le règlement du Bocuse d’Or évolue.

Quelles seront les nouvelles épreuves ? Quels produits seront mis à l’honneur ? C’est le 30 juin que les équipes participantes découvriront en même temps les nouveautés. Dès lors, elles disposeront de près de sept mois pour s’entraîner. Leur objectif, sublimer les produits en faisant preuve de créativité tout en respectant les traditions culinaires de leur pays.


Le point d’orgue d’un processus de sélection de dix-huit mois

Des centaines de chefs, près de 60 sélections nationales à travers le monde et trois sélections continentales en Amérique Latine (Bocuse d’Or America Latina-Copa Azteca), en Asie (Bocuse d’Or Asia) et en Europe (Bocuse d’Or Europe), le processus de sélection, entamé en février 2011, s’est achevé en juin 2012.

A l’exception d’une Wild Card qu’il reste à attribuer, on connaît désormais le casting final des 24 pays qui prendront part à cette joute culinaire
ChocoClic




L'esprit Chocolat | Chocolatiers | Recettes | Autour du Chocolat | Le Chocolat | Actualités | Actualités (en anglais) - Chocolate News




 Recevez GRATUITEMENT les news au Chocolat

Votre email reste en sécurité et confidentiel. Nous préférons vous chouchouter au chocolat.






Nos affiches sont imprimées par www.lesgrandesimprimeries.com. Impression d'affiches format A2.